Pour les expatriés, avoir accès à la cuisine du pays, ne serait-ce que de temps en temps, est toujours un très grand plaisir. Heureusement pour nous, Tokyo regorge de bons petits restaurants français. Parmi ceux-ci, j'ai eu l'occasion de découvrir avec plaisir l'Amitié, dans Shinjuku.

Envie de manger français à Tokyo ? Je vous recommande vivement le très chaleureux restaurant français l’Amitié, à Takadanobaba, le quartier étudiant de Tokyo.

L’Amitié, un restaurant idéal pour le déjeuner ou le diner sur réservation

Nous avons beaucoup de chance, car même en nous y prenant à la dernière minute, nous avons pu réserver une table un vendredi soir. Nous avions prévu un diner avec un couple d’ami et c’était la première fois que je me rendais dans un restaurant français à Tokyo.

Dans le style bistrot, l’Amitié est un petit restaurant qui peut servir jusqu’à 18 couverts. Les plats sont méticuleusement présentés, la nourriture riche et bien assaisonnées. Et le goût de la France y est !

Le déjeuner est relativement abordable (aux alentours de 1200 yen) mais l’addition peut vite grimper pour le diner, surtout si vous commandez du vin. Comptez donc plutôt 4 à 5000 yen par personne.

Une cuisine fantastique !

L’Amitié propose un large choix d’entrées toutes plus appétissantes les unes que les autres : crème brulée de foie de volailles, assiette de jambons, salade au fromage de chèvre. Suivent des plats de résistance bien français et très copieux : hachis Parmentier, steak-frites, confit de canards, poisson du jour… Il est vrai que le restaurant n’est pas recommandé pour les personnes ayant un régime végétarien ou vegan.

Lors du diner, nous avons tous craqués sur la carte des desserts (un peu plus de 600 yen) : crème brulée, sorbet accompagné de madeleine maison, tarte…Pour les amoureux du chocolat, un fondant est présent sur la carte ! Nous avons sagement sauté l’assiette de fromage à plus de 800 yen.

Un service impeccable

L’Amitié porte très bien son nom car le personnel est très sympathique, serviable et prêt à vous renseigner. Ils sont aussi accommodants puisqu’ils ont accepté de bonne grâce ma requête de troquer l’accompagnement de pomme de terre pour des frites (gourmandise…). L’atmosphère est intimiste, calme et propice à une bonne soirée en couple ou avec des amis.

 

ameliemarieintokyo

Éditeur web basée à Tokyo depuis 2013, travaillant dans la communication et le marketing. Passionnée d'écriture, de nature curieuse et sensible, j'apprécie particulièrement de mettre en scène mon quotidien nippon et de partager mon expérience de la société japonaise.

RELATED POSTS

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.