Mont Takao, une chouette randonnée à proximité de Tokyo

Mont Takao

Le dimanche est un jour propice aux excursions dans la région de Tokyo. À 45 minutes de Shinjuku, le Mont Takao offre une évasion dans la nature, la découverte d'une flore très riche, et une vue imprenable sur la capitale de l'archipel. Suivez le guide !

 Le Mont Takao est un massif de montagnes basses datant de l’ère Mesozoique, situé dans la ville d’Hachioji, une des agglomérations de Tokyo. Si une quinzaine d’année auparavant le mont était encore sauvage et peu fréquenté, son listage dans les guides touristiques – notamment le Guide Michelin en 2007, lui conférant 3 étoiles, lui valut une popularité soudaine, nécessitant l’aménagement des pistes. Depuis 1967, la faune et la flore du mont font partie du Meiji no Mori Quasi National Park. La dense forêt de pins fait l’objet d’un riche folklore avec ses divinités, dont le Tengu et le Daitengu, dont vous croiserez les représentations sculptées dans le temple bouddhiste Takaosan Yakuoin Yukiji, situé à 15 minutes du sommet. Du haut de ses 600 mètres au dessus du niveau de la mer, avec 8 parcours et plus de 2,5 millions de visiteurs annuels, Takao permet une sortie sportive et culturelle.

Mont Takao

Visiter le Mont Takao

Le meilleur point de départ est sans conteste la gare de Shinjuku avec deux lignes de train, JR Chuo et Keio. La seconde est directe et sans changement. Bonne nouvelle, les tarifs sont relativement faibles. Comptez 390 yen avec la Keio et un peu plus de 600 yen pour la Chuo.

Dès votre arrivée à la station, une ambiance animée vous accueille. La petite ville autour de la gare est charmante et propose plein de petites échoppes et restaurants.

Vous pouvez grimper à partir de la station de départ. Dans ce cas choisissez votre parcours selon la difficulté et la durée (de 90 minutes à plus de 4 heures de marche). Toutefos, vous pouvez être amené à changer de piste lors d’un croisement. Chaque parcours permet de découvrir plus particulièrement un aspect du Mont Takao. Néanmoins, tous ne mènent pas au temple bouddhiste, faites attention !

Vous avez aussi la possibilité de prendre le funiculaire ou le téléphérique à mi-chemin, appartenant à la Takotozan Railway. Chacune des lignes a deux stations d’arrêt situées quasiment au même niveau.

Quel que soit votre parcours, la difficulté devrait être au plus modérée – sauf sensibilité aux pentes raides. Certains chemins offrent une évasion complète avec des passages étroits, envahis de racines, s’enfonçant dans le silence de la forêt. D’autres ont été aménagés, pavés, et permettent une visite plus en douceur, avec vue panoramique sur la capitale du Japon. Vous trouverez en détail chacune des pistes sur le site officiel (anglais). Le site de la Keio line offre des informations très complètes en français.

Capture d'écran - site officiel

 

Découverte du Mont Takao

Malgré la proximité de la métropole, le Mont offre une évasion et la découverte de la nature de l’archipel. La région est riche d’une forêt très dense de sapin Momi (le pin rouge japonais) et de cèdre japonais. Elle est aussi célèbre pour abriter une très grande variété d’oiseaux et d’insectes, ainsi que pour son parc de singes. Ce saru-en vous fait découvrir une communauté d’une cinquantaine de macaques se la coulant douce. Si un gardien est présent pour vous présenter la troupe et répondre à vos questions, ce n’est malheureusement qu’en japonais. Ensuite, non loin du Saru-en, vous avez la possibilité de visiter un jardin botanique, au parcours malheureusement uniquement en japonais. Le Mont Takao est compté parmi les 100 endroits permettant d’avoir une vue époustouflante sur le mont Fuji, particulièrement au mois de décembre.

Mont Takao

Selon les pistes, vous trouverez des stations. Vous pourrez y acheter hot-dog, ramen, takoyaki, ou encore des glaces. Vous trouverez aussi que des boutiques de souvenirs. L’été, de juin à octobre, la terrasse du centre touristique devient un bar à bière avec buffet, très populaire pour les couples.

Le Mont Takao vous offre une belle occasion de vous promener dans une forêt mythique de cèdres et sapins plusieurs fois centenaires. D’autre part, vous pouvez profiter d’une vue à couper le souffle et découvrir des spécialités locales. Selon les saisons, on apprécie les feuilles d’érable rougeoyantes (automne), la vue incroyable du Mont Fuji (décembre), la floraison des cerisiers (printemps), la nature à son summum (été). Enfin, n’oubliez pas quel que soit votre sentier de prédilection de passer par le temple Yakunoin afin de payer vos respects aux Tengu, dieux veillant sur la montagne.

Mont Takao

Source: https://www.flickr.com/photos/can10kon10/4075152396

 


En bref, Informations pratiques:

  • Ligne Keio : station Shinjuku, à prendre en semi-express (47 minutes), 370¥
  • JR ligne Chuo :  station Shinjuku, (transfert à la station Takao), 660¥ ou JR Pass+ 120¥
  • Accès permanent, mais déconseillé de nuit sans préparation et en cas de mauvaises conditions météo.
  • Les boutiques et restaurants ferment relativement tôt (17h). Il peut être utile de prévoir un en-cas sur soi. Des distributeurs se trouvent aux stations et au sommet, mais les prix grimpent avec l’altitude…
  • Funiculaire et téléphérique fonctionnent de 8/9h à 17/18h selon les saisons (voir le calendrier sur le site officiel)
Site officiel (en anglais)
Site de la Keio line (français)

RELATED POSTS

2 Commentaires

  1. Répondre

    zingara1961

    22 mai 2014

    magnifique photos

    • Amélie-Marie

      22 mai 2014

      Merci beaucoup 🙂

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.