Bien que le château de Nagoya soit aujourd'hui une reconstitution, je vous en conseille la visite !

Le château de Nagoya est l’héritage de Ieyasu Tokugawa
La construction du château a été décidée par Iyeasu Tokugawa, le premier Shogun de cette lignée, afin de protéger la route du Tokaido. Il s’agissait de se défendre contre les attaques venues de la région d’Osaka. Il fut achevé en 1612. Iyeasu est par ailleurs celui qui fit d’Edo la nouvelle capitale du pays, aujourd’hui appelée Tokyo.
Durant l’ère Edo, le château fut au centre d’une importante ville. C’était aussi la demeure d’une partie du clan Owari Tokugawa.
Malheureusement, en mai 1945, il fut en grande partie détruit par les raids aériens. La plupart des bâtiments, y compris les petits donjons et le Palais Hommaru, partirent en fumée dans un terrible incendie. Trois tours d’angle, trois portes ainsi que la majeure partie des peintures du Palais Hommaru résistèrent aux flemmes. Ces restes sont désormais considérés comme biens culturels du Japon.
Une fidèle reconstitution 
Si la reconstruction du château de Nagoya resta fidèle à l’architecture et aux plans originels, les bâtiments en béton furent modernisés. L’introduction de la climatisation et d’ascenseurs peut quelque peu choquer ! Les objets rescapés du château sont en exposition permanente au Musée d’Art Tokugawa de Nagoya.
  • Le Jardin Ninomaru et Maison de Thé. Le jardin, originellement un sanctuaire, a été transformé en jardin paysager japonais en 1716. S’y trouve une maison de thé de construction récente, mais respectant la beauté de l’architecture traditionnelle. On peut y faire l’experience de la cérémonie du thé.

  • Hitsuji-saru Tower : la tour du Sud Ouest
  • Tatsumi Tower : la tour du Sud Est (originelle)
  • Kiyosu Tower : la tour du Nord Ouest
  • Kaya-no-ki or Japanese nutmeg: un arbre vieux de 600 ans
  • Minami-ninomon Gate
  • Nishinomaru-enokida Gate (porte principale)

Une visite assez sportive !

Visiter l’ensemble des lieux est assez long et surtout très sportif. En effet, il faut emprunter de très nombreux escaliers, en particulier pour se rendre au sommet du Donjon. Les étages sont consacrées à diverses expositions. On peut notamment voir le fameux dauphin à tête de tigre doré, nommé Kinshachi, symbole de l’autorité du seigneur.
Par ailleurs, la visite amène à jouer des coudes. Le château de Nagoya est très fréquenté, même en basse saison, et les petites échoppes aux alentours du parc du château font fortunes à vendre diverses friandises, des glaces, mais aussi des hot dogs et bien entendu, des souvenirs typiques.
Étant donné notre manque d’intérêt pour les souvenirs, nous n’avons pas hésité à visiter le parc que très rapidement. Enfin, la reconstitution a beau être fidèle, ce n’est pas tout à fait la même chose que de visiter un site historique originel !
Cependant, à la saison des fleurs de cerisiers, c’est un endroit agréable et ensoleillé, où l’on peut pique-niquer, jouer au badminton, et boire du thé vert.
Adresse : 1-1 Honmaru, Naka Ward, Nagoya, Aichi 460-0031

RELATED POSTS

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.