Le Japon, roi du maki de chat

On connait tous ou presque, le copain des sushi, alias le maki, rouleau de riz enveloppé dans des algues, aux goûts et tailles variés. En revanche, le maki de chat, vous connaissiez ?

Lorsque les vétérinaires reçoivent des chats en détresse qu’il faut soigner au péril de ses avant bras, la technique de la serviette est utilisée. Concrètement, il s’agit de maintenir l’animal en place dans une serviette (parce qu’on n’est pas des barbares). Cela apaise l’animal, et permet de lui prodiguer des soins sans être mordu ou griffé.

Via http://karapaia.livedoor.biz/

Via http://karapaia.livedoor.biz/

Maiiiiis c’était sans compter sur le talent des japonais pour détourner une technique vétérinaire en une source d’adorables photographies. Tapez 猫すまき dans votre moteur de recherche pour découvrir le concept en image ! Sumaki est la technique pour faire le maki (à l’aide du makisu, tapis de bambou). À l’origine, le sumaki sur un être vivant n’est pas joyeux du tout, c’était une technique de torture (et aujourd’hui, une technique de la police pour capturer les criminels récalcitrants).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les chats ne sont pas les seuls à finir en maki, les chiens et autres petites bêtes ont aussi le droit à leur dose de serviette !

On y est bien, au chaud …

RELATED POSTS

4 Commentaires

  1. Répondre

    Châtaigne

    18 février 2015

    Ils sont décidément dingues ces japonais 🙂 Trop con, ce soir j’ai emmené mon chat chez le véto, j’aurais pu tester ^^

    • ameliemarieintokyo

      18 février 2015

      Oui ils sont dingues quand il s’agit de leurs bestioles. Je ne sais pas si ça aurait marché sur ma boule de poil, elle était bien trop maligne pour se laisser attraper et pour tenir en place :D.

  2. Répondre

    Just Sissi Diana

    16 février 2015

    C’est trop kawai *O*

    • ameliemarieintokyo

      18 février 2015

      Oui, je trouve aussi ! Merci de ton passage !

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.