Dans ma série sur les expressions japonaises liées aux parties du corps, j'aborde cette fois-ci la thématique de la bouche. Que nous réserve-t-elle au Japon ?

Tour à tour « lourde », « glissante » ou fine, la bouche donne lieu a de très nombreuses expressions utiles à connaître en japonais. Si l’on met le langage corporel à part, c’est elle qui, en grande partie, permet de nous exprimer, de communiquer ce que l’on pense, nos émotions. Or au Japon, la bouche est facilement cachée, masquée par leurs mains lorsque les japonaises rient ou sont heureuses (commet s’il était indécent de laisser éclater au grand jour sa joie et sa bonne humeur) ou même par ces masques blancs chirurgicaux. 

Il n’est pas anodin de se poser la question de la popularité de ces masques en Asie, car ils ne sont pas uniquement là pour nous préserver des pollens ou pour limiter la propagation des rhumes et autres maladies. Porter un masque physique permet d’éviter de porter le masque moral des apparences : se maquiller (pour les femmes), se forcer à sourire (en face des clients), retenir en permanence les traits de son visage pour qu’aucune émotion ne filtre…

(Psst : et ces masques sont inutiles face à la pollution aux particules fines). 

En japonais, la bouche se dit くち (kuchi)

En voilà un kanji facile à reconnaître ! Arrondissez les angles et nous retrouvons le tracé d’une bouche ronde et ouverte, mais aussi le symbole de l’ouverture (l’entrée et la sortie d’une gare 入口いりぐち, iriguchi, 出口でぐち deguchi).

J’ai trouvé tellement d’expressions toutes plus passionnantes les unes que les autres que j’étais bien en peine de faire un choix. Vraiment, c’était cornélien ! 

はなしに口をはさむな (hanashi ni kuchi o hasamuna)

« N’interromps pas la conversation ! »

Le verbe 挟む a de multiple traduction mais son sens général est « insérer entre », « mettre quelque chose entre ». Ainsi, mettre sa bouche « dans la conversation » (話, conversation) équivaut à l’interrompre.

かれは口がえている (kare wa kuchi ga koeteiru)

« Il a un palais difficile. »

Ici mon livre de préparation au JLPT m’a induite en erreur. La traduction fournie est « c’est un gourmet ». Or, en faisant un peu plus de recherches, le sens général de cette expression est plutôt « une fine bouche difficile à satisfaire ». Je suppose qu’être gourmet implique, dans un sens, d’apprécier une cuisine sophistiquée. Cependant, la connotation est plutôt négative à l’égard d’une personne qui a l’impolitesse de faire la fine bouche. 肥えている se retrouve aussi dans une expression avec les yeux pour dire d’une personne qu’elle a un oeil expert

つい口がすべった (tsui kuchi ga subetta)

« Laisser s’échapper quelque chose (un secret, une bêtise), parler sans réfléchir. »

Littéralement, « la bouche a glissé accidentellement ». 

彼は口がわるいが、それほど人は悪くない (kare wa kuchi ga warui ga, sore hodo hito wa warukunai)

« Il est sarcastique, mais ce n’est pas un mauvais bougre. »

Avoir une mauvaise bouche (悪い, « mauvais, mal ») signifie être sarcastique ou encore être mauvaise langue. Ce n’est pas un compliment que de se l’entendre dire car cela implique aussi l’idée que vous puissiez cracher sur les autres par rancune et amertume. 

いた口がふさがらない (aita kuchi ga fusagaranai)

« Être abasourdi. »

Littéralement, « la bouche ouverte (開いた) qui ne se ferme (ふさがらない) pas ». 

口からく (kuchi kara kiku)

« L’entendre de quelqu’un. »

Facile ! Il s’agit d’apprendre (entendre) quelque chose depuis (から) la bouche (口). 

口とはらちがう (kuchi to hara ha chigau)

« Ne pas penser ce que l’on dit. » 

Je trouve cette petite expression charmante. La bouche (siège de la communication) est différente (違う) de notre ventre (腹, le siège de notre moi). Ainsi la personne « dit une chose, mais en pense une autre ». 

« Ne jamais être à court de mot. » 

Lorsque la bouche ne descend (baisse) pas, c’est qu’elle a toujours quelque à dire. Ainsi 口の減らないおんなだ (kuchi no heranai onna da) se traduit par « elle aura toujours le dernier mot », c’est-à-dire qu’elle trouvera toujours quelque à dire. 

口がおもい (kuchi ga omoi)

« Être taciturne. »

Littéralement, la bouche est « lourde ». Trop lourde pour avoir envie de parler !

Pour aller plus loin avec deux proverbes : 

口も八丁も八丁 (kuchi mo hacchou, te mo hacchou)

« Être à la fois éloquent et qualifié » ou encore « être un bon orateur et un bon travailleur. » 

Le mot 八丁 symbolise l’habilité d’une personne à manier au moins « 8 (八) outils (丁) ». Ainsi, on dit d’un orateur qui travaille bien que sa bouche (口) et sa main (手) sont capable d’un tel degré d’habilité. 

L’expression opposée est 口自慢じまん仕事下手しごとへた (kuchi jiman no shigoto heta), « les grands diseurs ne sont pas toujours les grands faiseurs ». 

 

Quelles sont les expressions et proverbes que vous connaissez en français ou en japonais, liés à « la bouche » ? 

 

ameliemarieintokyo

Éditeur web basée à Tokyo depuis 2013, travaillant dans la communication et le marketing. Passionnée d'écriture, de nature curieuse et sensible, j'apprécie particulièrement de mettre en scène mon quotidien nippon et de partager mon expérience de la société japonaise.

RELATED POSTS

1 Comment

  1. Répondre

    Veronik

    10 mars 2019

    J’ai toujours autant de plaisir à te lire Amélie.
    Ces expressions, qui peuvent avoir des similitudes avec le français, permettent de s’approcher d’un peu plus près de cette culture japonaise que j’aime. Toutefois, apprendre la langue me semble toujours aussi impossible en ce qui me concerne.
    Trois expressions françaises me viennent à l’esprit :
    – motus et bouche cousue
    – le bouche à oreille
    – la bouche en coeur
    A bientôt

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.