Comme nous avec nos couverts, il existe des règles de politesse et des tabous liés à l'usage des baguettes japonaises. Que vous soyez pro des baguettes ou encore à désespérer de finir votre bol de riz avec ces dernières (priant secrètement pour que l'on vous apporte une cuillère), mieux vaut connaître les "mauvaises manières" à éviter !

La première fois que j’ai tenu des baguettes japonaises en face de celui qui est devenu mon époux, il a explosé de rire. Je peux vous dire que cela m’a profondément vexée. La preuve, 7 ans plus tard, je me rappelle encore vivement de cet épisode cuisant dans un restaurant de sushi de St Petersbourg. Heureusement, depuis je suis devenue bien plus habile, au point que j’en préférerais presque leur usage à celui de la fourchette.

Au-delà de savoir bien les manier pour ne pas se laisser mourir de faim… Vous devinez qu’il existe aussi des interdits et des gestes à ne surtout pas faire avec des baguettes japonaises, au Japon ou tout du moins en présence de japonais ! Certains sont véritablement des tabous à connaître. D’autres ont plus trait aux bonnes manières.

Baguettes japonaises et mauvaises manières

Le mauvais usage des baguettes est dit 嫌い箸 (kirai bashi), de l’adjectif 嫌い (détesté, détestable) et 箸, le mot pour baguette, dont la prononciation hashi devient « bashi » lorsqu’il suit un autre kanji. Vous avez sans doute pressenti l’astuce de loin : le kanji des baguettes (箸) se retrouvera dans chacune de ces expressions. Afin d’éviter la répétition, je ne le mentionnerai plus ci-dessous.

Il existe un petit nombre de véritables tabous connus de tous, et un très large ensemble de règles que les japonais eux-mêmes ne connaissent pas. J’ai été ainsi très surprise d’apprendre que certains gestes sont considérés malpolis alors qu’ils sont fréquemment représentés dans la culture populaire et que j’ai pu le voir un nombre incalculable de fois au restaurant.

Tabous

1. Un funeste présage : 立て箸, 仏箸

C’est le tabou lié aux baguettes japonaises le plus connu et mentionné dans les guides touristiques. Il ne faut absolument jamais planter celles-ci dans votre bol de riz. C’est un geste lié aux rites funéraires bouddhistes et par conséquent signe de mauvais présage.

Cet interdit porte deux appellations. La première, que l’on comprend aisément, est 立て箸 (tatebashi) du verbe (se) tenir debout (立て) et baguette. La deuxième, plus imagée, est 仏箸 (hotoke bashi), c’est-à-dire Bouddha et baguette.

2. Partager sa nourriture d’une baguette à l’autre : 箸渡し, 拾い箸, 挟み箸

Là encore, nous retrouvons un rapprochement malheureux avec les rites funéraires japonais. Le 箸渡し (hashi watashi, donner), 拾い箸 (hiroi bashi, ramasser), ou encore 挟み箸 (hasami bashi, pincer) désigne le partage de la nourriture avec un autre convive de baguettes à baguettes.

Or, lors des funérailles, après la crémation du corps, deux par deux les membres de la famille ramassent les os du défunt avec des baguettes pour les déposer dans une urne. Cet impair, en particulier lorsqu’il s’agit d’un morceau de viande avec un os, est donc terriblement choquant pour les japonais.

Impératif à savoir

3. Lécher ou mordiller vos baguettes : 舐り箸 et 噛み箸

Je ne pense pas avoir besoin d’ajouter des explications ! La première expression, 舐り箸 (neburi bashi), est basée sur le verbe lécher, tandis que la seconde, 噛み箸 (kami bashi), vient de mordre. Facile !

4. Reposer de la nourriture : 空箸

Composé de ciel et de baguette, cette mauvaise manière appelée 空箸 (sora bashi) consiste à prendre de la nourriture d’un plat, puis à la reposer.

5. Survoler les plats avec vos baguettes : 迷い箸, 惑い箸

Cette mauvaise manière à table me fait sourire, car les propos des japonais que j’ai pu lire durant mes recherches sont truculents :

日本人は箸を持つまでに、どれを食べるかくらい決められないといけないのです!

(Les japonais doivent au moins se décider de quel plat ils veulent se servir avant de prendre leurs baguettes !)

Vous l’aurez compris, lorsque vous faites face à plusieurs plats très appétissants, les survoler avec vos baguettes en hésitant est malpoli. L’expression la plus usitée, 迷い箸 (mayoi bashi) est très mignonne puisqu’elle se traduit par « baguettes perdues ». Son alternative,惑い箸 (madoi bashi), n’est pas mal dans le genre puisqu’elle signifie « baguettes égarées » (ou encore… baguettes perplexes).

6. Planter vos baguettes dans la nourriture : 刺し箸

Lorsqu’on ne maîtrise pas les baguettes japonaises, manger certains plats peut se révéler… Sportif. Si les japonais trouveront sans doute mignon vos maladresses, ils seront peut-être moins enclins à vous pardonner de planter vos baguettes dans la nourriture par souci pratique. Évitez donc de vous rendre hautement coupable de 刺し箸 (sashi bashi, du verbe piquer).

7. Montrer avec ses baguettes : 指し箸

Si en France il est impoli de montrer du doigt, au Japon les enfants apprennent à ne pas utiliser leurs baguettes pour montrer des personnes ou des objets lorsqu’ils sont à table. Bien que la prononciation soit exactement la même que l’expression précédente, il s’agit ici du verbe montrer : 指し箸 (sashi bashi).

8. Tenir vos baguettes comme un enfant :  握り箸

Du verbe s’agripper, 握り箸 (nigiri bashi) fait référence à la manière infantile de tenir ses deux baguettes serrées dans la main. Erreur volontiers pardonnée lorsqu’il s’agit de petits, elle est en revanche beaucoup moins bien vue chez les adultes !

9. La danse des baguettes : 踊り箸

Lors d’une conversation à table il faut éviter de parler avec vos mains alors que vous tenez vos baguettes. C’est à la fois considéré vulgaire mais aussi dangereux, puisque d’un geste brusque, vous pourriez envoyer voler vos précieuses baguettes japonaises dans l’oeil d’un convive.

Cette mauvaise manière est appelée 踊り箸 (odoribashi, danse) et se traduit donc par la danse des baguettes. Je parle beaucoup avec mes mains, aussi je dois particulièrement faire attention lors des repas !

Mauvaises manières moins connues

10. Croiser ses baguettes sur son assiette ou son bol : 渡し箸

Une autre mauvaise habitude à ne pas prendre au Japon est de croiser vos baguettes (渡し箸, watashi bashi, traverser) sur votre bol alors qu’il contient encore de la nourriture. En effet, ce geste a pour signification que vous avez fini votre repas, ce qui est quelque peu malpoli si votre bol est encore plein !

Si vous n’avez pas de porte baguette (au restaurant) vous pouvez en déposer le bout sur une petite assiette de sauce ou encore faire un support avec une serviette en papier que vous aurez au préalable pliée. 

11.  Faire fi de l’ordre des plats : 移り箸, 渡り箸

Lorsque je suis tombée sur ces deux termes dans la liste des mauvaises manières  avec des baguettes japonaises, je n’étais pas bien sûre de comprendre. J’ai demandé à mon mari de quoi il retournait, ce qui l’a fait grogner tout comme le concept même de cet article. Les bonnes manières, me dit-il, sont très snobs.

Lorsque vous mangez de la nourriture traditionnelle japonaise (appelée washoku, 和食), vous devez commencer par une bouchée de riz, puis gouter l’accompagnement, puis reprendre du riz, puis manger l’accompagnement et ainsi de suite. Il s’agit de ne pas mélanger les saveurs, un peu comme avec le morceau de gingembre que l’on mange entre chaque sushi pour se rincer la bouche. Mon mari reconnait que cela a du sens, mais qu’il n’est pas nécessaire de se casser la tête outre mesure.

Ne pas respecter cette étiquette est dit 移り箸 (utsuri bashi, déplacer) ou encore 渡り箸 (watari bashi, traverser).

Dans la même lignée, se retrouve l’expression 重ね箸(kasane bashi, de « lourd ») qui désigne le fait de manger de manière continue un seul plat sans varier avec les autres plats sur la table.

12. Touiller votre soupe avec vos baguettes : 探り箸

L’expression 探り箸 (saguri bashi, chercher) se réfère à la déplaisante action de touiller la soupe miso pour faire remonter les algues ou le tofu, ou encore de chercher de la nourriture dans le plat à l’aide de vos baguettes. J’avoue le faire occasionnellement. Oups !

13. Tirer le plat vers vous : 寄せ箸

Il arrive qu’avec une grande tablée, un des plats soit éloigné de vous. Dans ce cas, ne tentez pas de l’attirer à vous à l’aide de vos baguettes… Ce serait vous rendrait coupable de 寄せ箸 (yose bashi, approcher).

14. Tenir votre bol de riz et vos baguettes d’une même main : 持ち箸

Bon, pour être honnête, bien que je comprenne que l’on puisse sourciller, porter son bol et ses baguettes d’une main 持ち箸 (mochi bashi, porter) ne me semble pas valoir une remontrance.

15. Tenir de la nourriture qui dégouline de sauce : 涙箸

Que vous ayez pris un morceau d’un plat plein de sauce ou que vous ayez trempé votre future bouchée dans une petite coupelle, il est de bon goût d’attendre que cela ne goutte plus avant de porter les baguettes à votre bouche. Vous seriez sinon coupable de 涙箸 (namida bashi, larme).

16. Repousser la nourriture que vous n’aimez pas : 撥ね箸

Je plaide… coupable ! Et je vous apprends au passage que délibérément grouper dans un coin les aliments que vous n’aimez pas se dit 撥ね箸 (hanebashi, du verbe repousser).

17. Demander du rab’ en tapant votre plat avec vos baguettes : 叩き箸

Au restaurant au Japon, il est souvent possible de demander お代わり (okawari), c’est à dire « encore », pour le riz, la soupe ou encore du chou râpé. Il semblerait que certains aient pris la mauvaise habitude d’en faire la demande en tapant dans leur bol avec leurs baguettes. Ils sont coupables de 叩き箸 (tataki bashi, du verbe frapper).

Dans certains restaurants, vous pouvez aller vous même vous servir en riz et en soupe au comptoir. Dans ce cas, emmener vos baguettes avec votre bol est mal-vu et appelé 受け箸 (uke bashi, avec le verbe recevoir). 

18. Utiliser les baguettes comme cure-dent : 挵り箸

Nul besoin de faire un dessin ! Le kanji de l’expression 挵り箸 (seseri bashi) ne semble plus usité, aussi on la retrouve le plus souvent écrite en hiragana : せせり箸.

19. Utiliser vos baguettes à l’envers pour vous servir dans le plat commun : 逆さ箸

J’ai été très surprise d’apprendre que retourner ses baguettes pour prendre de la nourriture dans le plat principal est en réalité impoli. Nommée 逆さ箸 (sakasa bashi, « baguettes à l’envers »), cette façon de se servir me semblait pratique lorsque des baguettes n’ont pas été prévues à cet effet. J’ai vu beaucoup de japonais le faire sans sourciller !

20. Se gratter la tête avec vos baguettes : 掻き箸

Je… Non… Y-a-t-il des gens pour faire cela ? Toujours est-il que 掻き箸 (kaki bashi) vient du verbe se gratter.

21. Aligner ses baguettes : 揃え箸

Alors, encore une fois, une mauvaise manière (揃え箸, soroe bashi, aligner) qui me semblait quelque peu obscure à la traduction. Il s’agit, lorsque vous ne tenez pas vos baguettes exactement à la même hauteur (l’une a glissé plus en avant que l’autre par exemple), de les réaligner dans votre main à l’aide de votre bouche ou de votre bol.

22. S’empiffrer : 込み箸

Il s’agit là de la mauvaise manière d’un mangeur trop gourmand qui se bourre la bouche avec une grande quantité de nourriture et qui « tasse le tout » du bout de ses baguettes. L’expression est 込み箸 (komi bashi a pour base le verbe « encombrer, être plein »). Ugh !

23. Faire tomber ses baguettes sur le sol : 落とし箸

Il est évident que faire tomber ses baguettes sur le sol durant le repas est quelque peu embarrassant. J’en suis la championne après deux ou trois verres d’umeshu, ce délicieux alcool de prune. L’expression 落とし箸 (otoshi bashi) vient du verbe tomber.

24. Nettoyer ses baguettes : 洗い箸

Là encore, je me doute que cela ne soit pas de très bon goût. L’expression 洗い箸 (arai bashi, du verbe laver) se réfère à l’action de rincer ses baguettes dans sa soupe ou un plat de sauce. 

25. Tenir vos baguettes comme un couteau et une fourchette et… : ちぎり箸

Une baguette dans chaque main, vous voilà en terrain familier, prêt à couper ce qu’il y a dans votre assiette… Malheur ! Il ne faut surtout pas se rendre coupable de ちぎり箸 (chigiri bashi, déchirer, mettre en morceau) au Japon.

baguettes japonaises

Source : https://goanai.net/archives/6098.html

26…?

À ma (très) grande surprise, il existe une flopée de règles relatives aux baguettes japonaises. En poussant un peu plus mes recherches, j’ai réalisé avoir ouvert la boite de Pandore. Cependant, toutes ne m’ont pas semblé très pertinentes à présenter. Par exemple, manger avec des baguettes de longueur différente (竹木箸, chikuboku bashi). D’autres m’ont paru carrément dépassées. Ainsi tenir les baguettes de la main gauche est appelé 左箸(hidari bashi) et serait faire preuve de mauvaise manière à table. J’ai opté donc pour mettre un point final à 25 ! Si vous souhaitez partager d’autres règles relatives aux baguettes japonaises, n’hésitez pas à le faire en commentaire.

Sources :

ameliemarieintokyo

Éditeur web basée à Tokyo depuis 2013, travaillant dans la communication et le marketing. Passionnée d'écriture, de nature curieuse et sensible, j'apprécie particulièrement de mettre en scène mon quotidien nippon et de partager mon expérience de la société japonaise.

16 Comments

  1. Répondre

    Charlène Jiho

    3 février 2019

    Ok j’étais au courant pour les 2 premiers points mais je crois que lors de mon voyage au Japon il y a un mois j’ai dû passer pour une fille malpolie sur certains points alors xD. ! De toute façon je n’aurais jamais retenue une liste aussi longue en plus de toutes les choses que l’on ne doit pas faire en dehors du cas des baguettes … Je trouve ce pays est bien compliqué quand même.

  2. Répondre

    Damien

    30 janvier 2019

    Je suis surpris par certaines de ces règles dont je n’avais jamais entendu parler pendant mon voyage.
    Il y en a qui sont plutôt logique au final, mais il y en a aussi des surprenantes ^^.
    En ce qui concerne la 21 : Est-ce qu’aligner ses baguettes en « piquant » l’assiette en fait partie?

    Les seules « règles » qui me viennent à l’esprit ne sont pas directement liées aux baguettes par contre;
    il s’agit plus de règles intéressantes sur la manière de manger au Japon.

    Merci pour ces informations en tous cas, c’est toujours intéressant de découvrir ce genre de choses.

    • ameliemarieintokyo

      1 février 2019

      Bonjour ! Oui, certaines sont en effet totalement inattendues tandis que d’autres découlent du bon sens.

      Oui, ça en ferait partie, mais mon mari dirait avec philosophie qu’il ne faut pas s’en faire outre mesure, les japonais sont nombreux à le faire :).

  3. Répondre

    angelure

    30 janvier 2019

    Coupable ! Merci la pression !! . Merci pour cet article très intéressant .

  4. Répondre

    angelure

    30 janvier 2019

    Coupable ! Merci la pression !! . Merci pour cet article très intéressant

    • ameliemarieintokyo

      1 février 2019

      Ah ah, il ne faut pas trop s’en faire, beaucoup de japonais ne les connaissent pas vraiment ! Merci du compliment 🙂

  5. Répondre

    Rill

    30 janvier 2019

    Haha, GaijinSmash ! Je suis coupable à plusieurs etages…

    La règle du retournage de baguette est une grosse surprise ! Les Japonais l’utilisent à foisons, surtout dans les piques-niques xD

    Je suis presque surprise qu’il n’y en ait pas une qui interdise de manger les chips ou frites avec les baguettes : une révélation pour moi, fini le sel sur les doigts 😉

    Comme le dit si bien AuroreVoyage, il existe aussi un tas de règles en France, dont la plupart des gens ignorent l’existence!
    Mon grand-père était particulièrement à cheval là-dessus. Du genre à peler les fruits au couteau et à la fourchette « comme dans les châteaux »… fadaises !

    Beau travail de recherche en tout cas !

    • ameliemarieintokyo

      1 février 2019

      Merci ! Oui hormis 2, 3 règles, la plupart sont largement ignorées (volontairement ou non !). Moi aussi le retournage de baguettes m’a méga surprise parce que je l’ai tellement vu au restaurant…

      OUI,OUI,OUI. Les baguettes pour les chips, c’est la révélation du siècle (rien que pour ça, les baguettes devraient se vendre plus que cela partout dans le monde XD).

  6. Répondre

    Emma - Vanema

    29 janvier 2019

    C’est un article vraiment très intéressant ! Lorsque je suis allée au Japon, et à chaque fois que je suis dans un restaurant japonais, je me pose toujours la question de savoir si ce que je fais est correct ou pas. Dorénavant, je saurai 😉

  7. Répondre

    AuroreVoyage

    29 janvier 2019

    Ton article est génial ! En France aussi il y a de multiples règle,s mais nous n’en respectons plus tant que ça … 🙂

  8. Répondre

    Iphise

    29 janvier 2019

    Je ne connaissais pas tout ça. Mais ce qui serait intéressant c’est si les japonais respect vraiment tous ça ou s’ils font des mauvaises manières mais s’en fichent parce qu’ils trouvent que ce n’est pas si grave.
    Pour la soupe, ma grand-mère m’a frappé la main pour que je me souvienne donc pour touiller, je remue avec le bol.

    • ameliemarieintokyo

      1 février 2019

      C’est une bonne question ! Effectivement, beaucoup de ces règles sont peu respectées, soit par méconnaissance, soit parce que dans la vie de tous les jours, ce n’est pas très important (et on fera plus attention dans un restaurant traditionnel très huppé).

  9. Répondre

    Marjorie

    28 janvier 2019

    Mais, comment fait-on pour boire la soupe miso correctement si on ne remue pas ? Peut-on remuer sans baguette ? Ohlala je suis choquée xD
    J’en fait une bonne partie aussi, mais bon personne ne me dis jamais rien et je n’ai pas de regards de travers alors j’imagine que ça ne pose pas vraiment problème aha. Généralement d’ailleurs des que je me met a manger avec des japonais j’ai le droit a un « oh jozu ! » retentissant. Comme si c’était impressionnant de savoir manier les baguettes… Je trouve plus difficile d’apprendre a faire ses lacets et pourtant tout le monde fini par savoir le faire xD

    • ameliemarieintokyo

      29 janvier 2019

      Les japonais s’imaginent très souvent que faire « comme eux » est très difficile… :D. Je pense qu’il y a une fine frontière entre légèrement mélanger sa soupe et touiller dedans en mode recherche spéléologique ! Mais il est vrai que certaines règles sont un peu relou…

  10. Répondre

    Emilie

    28 janvier 2019

    Très intéressant, merci!

    • ameliemarieintokyo

      29 janvier 2019

      Merci de m’avoir lue 🙂

LEAVE A COMMENT

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.