J'aime beaucoup titrer mes articles avec des questions dont la réponse est évidemment... "Ben ça dépend". Aujourd'hui je m'attaque à la montagne est le mot "sayonara". Souvent mal compris par les étrangers, il est utilisé à tord et à travers pour dire "au revoir" lorsque d'autres mots offrent des alternatives plus naturelles.

Je pense que sayonara est l’un des mots japonais les plus connus, y compris par des gens qui n’ont que peu voire pas d’intérêt pour le Japon. La culture populaire, les films et les chansons ont grandement contribué à ce que ce petit mot charmant devienne international. Mais lorsqu’il s’agit d’apprendre le japonais, donc de parler un tant soit peu « naturellement », sayonara (さよなら) est à prendre avec des baguettes.

Plutôt qu’au revoir, sayonara se rapproche du mot adieu

Tout d’abord, ce n’est absolument pas une erreur que d’employer sayonara et les japonais ne vous en voudront pas. Ce mot est enseigné aux petits enfants et ils le disent en fin de journée lorsqu’ils partent de l’école. De même, sayonara est en général listé dans le vocabulaire pour débutant en japonais.

左様ならば (sayounaraba), la version longue de sayonara (que l’on peut trouver écrite « sayounara), apparait dans la langue japonaise aux alentours de la fin du 19ème siècle. Attention, les kanji ne sont absolument pas utilisés. Sayou (左様) signifie « ainsi », « de cette manière » tandis que ならば (naraba), archaïque, aujourd’hui remplacé par « nara », se traduit par « si ». Littéralement, donc, sayonara signifie « puisqu’il en est ainsi ». Poétique, non ?

Cependant, les enfants grandissent et les débutants en japonais finissent par passer au niveau intermédiaire. C’est là que l’on découvre que ce n’est pas exactement une façon de dire au revoir toujours adaptée. Whaï noteuh ? Eh bien, parce qu’encore une fois une connotation très particulière s’y rattache. Sayonara exprime l’idée d’une longue séparation, voire d’une séparation définitive. En ce sens, la traduction la plus proche est plutôt « adieu ». Vous ne reverrez jamais cette personne. Du coup, c’est vrai que passée l’enfance et votre niveau débutant très kawaii, continuer de dire adieu à vos amis ou collègues japonais tournent un peu creepy. Bizarre. Dernier coup de massue, sayonara est aussi le mot que deux partenaires (ou trois, coucou le polyamour !) se disent lorsqu’ils rompent.

sayonara

Conclusion : si vous êtes un touriste de passage au Japon, sayonara est approprié et bienvenu lorsque vous voulez dire au revoir aux personnes dont vous croisez le chemin.

Je sais. Je vous casse les pieds avec mes histoires enquiquinantes de nuances. Vous allez me dire (purée tu fais ch...) « mais comment qu’on dit au revoir alors scrogneugneu ?! ». Ah ah !

Comment dire au revoir à ses amis ?

Hop, en deux temps trois mouvements, je vous dégote la liste ultime du « au revoir » en japonais.

  • バイバイ

C’est le cheat mode parfait des paresseux. Importé de l’anglais « bye bye », se prononce… Ben « bye bye ».

  • じゃあね 

Prononcé « jaane », ce mot appartient au registre familier. On vote pour avec votre grand pote Tanaka, on évite avec sa mère.

  • じゃあ、元気でね

On retrouve jaa, mais cette fois-ci associé au mot qui signifie « en forme » (« bien se porter »). Traduit par take care en anglais, je suppose que « salut, prends soin de toi ! » est un équivalent approprié.

  • またね

Matane, sans être tout à fait poli, est largement utilisé et correct. Je l’ai beaucoup entendu de la part d’adultes à l’égard de jeunes enfants, du coup il sonne enfantin à mon oreille. Cependant, il est parfaitement adapté pour dire au revoir à vos amis et connaissances. Et la mère de Tanaka, si elle est cool.

Note : après un premier rendez-vous amoureux, les japonais traduisent un « mata ne » comme « bon, c’était bien sympa, mais n’espère pas avoir de mes nouvelles ». Google semble assez définitif sur la question. Apparemment, c’est pire si le message est envoyé par écrit. Autant faire une croix sur vos espoirs.

« Merde, il m’a dit matane… »

じゃあ、また

Attention, piège droit devant.

Il s’agit ici de la combinaison du premier (jaa) plus le second mot (mata), ce qui donne jaa, mata. C’est un peu jouer sur les deux tableaux, genre on se la veut rebelle, mais quand même, mieux vaut être un peu poli. Perso, je le range dans le registre familier.

  • それでは

Se traduirait par « bon… », sous-entendu, « bon je m’arrache ». Étrangement, ce mot (soredeha, ce ha étant prononcé wa) est relativement poli. Cependant, attention, il n’est pas rare que les japonais continuent les salutations après avec des remerciements et des matane !

Toutes les combinaisons avec « mata » ?

Le dernier exemple devrait vous avoir mis la puce à l’oreille. En effet, mata, qui signifie « encore », revient beaucoup dans les expressions japonaises pour dire au revoir. Ou plus exactement se souhaiter « à la revoyure ».

Attention, mata, prononcé avec surprise, se traduit par « (quoi !?) encore ?! » dans, « t’as encore lavé le noir avec le blanc ?! » ou « t’es encore malade ? ».

  • また今度(こんど)(また今度ゆっくり)

Mata kondo ou encore mata kondo yukkuri signifient respectivement « à la prochaine fois » ou « à la prochaine fois on prendra notre temps ». Cette dernière expression est souvent utilisé dans un contexte ou les personnes n’ont pas pu profiter de vraiment passer du temps ensemble. C’est une promesse de consacrer plus d’attention à l’autre la prochaine fois.

  • また連絡(れんらく)する

Mata renraku suru se traduit par « je te contacterai encore ». Cela signifie à la fois au-revoir, mais aussi que la personne qui salue initiera la prise de contact pour une prochaine sortie. La version polie est また連絡します (mata renraku shimasu). Techniquement correct si vous souhaitez recontacter la mère de Tanaka, mais c’est un poil louche. Je dis ça, je dis rien.

  • また会おうね

Mata aune est une invitation à se revoir, ce qui est mieux que matane, on est d’accord. Le verbe « au » signifie se rencontrer. Donc « encore + se rencontrer ». Plutôt facile, non ? La version polie est また会いましょう (mata aimashou). Au poil pour la mère de Tanaka, mais je pense que Tanaka peut potentiellement vous casser la figure.

Plutôt que se dire au revoir, les japonais aiment bien se donner une référence temporelle. Par exemple :

  • また明日(あした)Facile ! Signifie « à demain » (mata ashita).
  • また明後日(あさって)Dans la même lignée, « à après demain » (mata asatte) !
  • また来週(らいしゅう)À la semaine prochaine (mata raishuu) !
  • また再来週(さらいしゅう)À dans deux semaines (mata saraishuu) !

Et ainsi de suite. Si vous avez un mois ou un jour, ou encore une date précise, vous casez « mata+le mois / le jour / la date ».

Mais c’est du génie ! Je suis fin prêt.e pour dire au revoir en japonais et caser sayonara au placard.

Minute papillon. Vous ne dites pas « à demain » à vos potes comme à vos collègues ou votre chef. Je vous vois pleurer des larmes de sang. Je sais, je sais. Les expressions que je liste ci-dessous méritent un article dédié Du coup, je vais simplement vous poser les bases.

  • (つか)(さま)です。

Heureusement, mon article est déjà en ligne. Otsukaresama desu signifie plutôt « bon travail ». L’expression sert à remercier ses collègues à la fin d’une tâche, mais aussi de leur journée de travail et se traduit alors par « au revoir, bon boulot ». Attention cependant, vous le dites à la personne qui quitte le bureau. Pas lorsque « vous », vous partez !

  • (さき)失礼(しつれい)します

Enfin, nous y voilà ! Lorsque vous quittez votre bureau, que vous voulez dire au revoir à vos collègues et supérieurs, vous dites « o saki ni shitsurei shimasu ». Grosso modo, « je m’excuse de partir en avance ». Plus littéralement, cette phrase transmet l’idée que vous êtes malpoli de partir avant les autres.

Je vous laisse sur cette très belle ballade de Kyu Sakamoto, Sayonara Tokyo…

Connaissez-vous d’autres manières de dire au-revoir en japonais ? Que dites-vous le plus souvent ?

RELATED POSTS

11 Comments

  1. Répondre

    Claire

    6 novembre 2018

    Merci pour cet article et le partage de la chanson 🙂 tu connais d’autres chansons japonaises très connu au Japon ?

  2. Répondre

    Frites

    7 octobre 2018

    C’est pas また会うね mais また会おうね。
    Sayonara est une manière polie/formelle de dire au revoir, tout simplement (qui signifie effectivement adieu lors d’une séparation amoureuse).

  3. Répondre

    Meshh

    29 juin 2018

    Cet article peut sauver des vies…

    Ou au moins ça doit bien permettre d’éviter de passer pour un farfelu quand on débarque au Japon 😛

    • ameliemarieintokyo

      29 juin 2018

      Quoiqu’on fasse, je crois qu’on passe tous à un moment ou un autre pour être bizarre 😀

  4. Répondre

    Marjorie

    29 juin 2018

    « じゃあ、元気でね » Tu n’as pas mis la transcription des Kanji, c’est peu pratique… Ça doit se dire げんき j’imagine (ah bah oui maintenant que je l’écrit mon tél me propose les mêmes Kanji lol), mais je suis si débutante que je ne connais que très peu de Kanji et pas ceux la lol.

    Sinon j’ai plutôt l’habitude de dire なたらいししゅ puisque les seules interactions sociales sont à mon cours de japonais. Ya aussi beaucoup de mamie qui s’arrêtent dans la rue pour gazouiller auprès de ma fille, à ce moment là c’est bye bye. Du coup je l’assimile vraiment à de l’enfantin, il n’y a que quand je suis avec ma fille qu’on me sort des bye bye. Enfin en vrai c’est à elle qu’on les sorts d’ailleurs.

    En tout cas encore un article super intéressant ! Tu es motivée en ce moment (pour mon plus grand bonheur !)

    • ameliemarieintokyo

      29 juin 2018

      Oh ! J’ai raté ce mot là ! Je vais mettre la transcription ce soir :). Je ne connaissais pas cette expression. Tu m’auras appris quelque chose ! Merci <3.

      Alors le secret... j’ai une base de brouillon assez étendue sur laquelle je travaille le week-end et après « pouf » je programme ! Ça m’arrive d’enchaîner par période ^^.

    • Maye

      1 juillet 2018

      Oups ! Un しs’est glissé en trop dans mon texte. C’est またらいしゅ soit à la semaine prochaine ^^

    • Maye

      1 juillet 2018

      Lol j’avais même pas vu que j’avais écrit な au lieu de ま aussi =_=. Je vais apprendre à le relire moi. Bref, tu n’as rien appris du tout a part des bêtises désolée xD

  5. Répondre

    Camille

    29 juin 2018

    Tellement de nuances! En contexte formel j’utilise bien お疲れ様でした
    Ou 先に失礼します mais dans des contextes plus détendus j’ai tendance à toujours utiliser またね ou じゃあ、また!J’ignorais complètement ce qu’ils pouvaient sous entendre, je vais me méfier haha! Merci pour toutes ces précisions!
    Pour réagir à ce que dis Michael, il me semble que dans l’école de langue que j’ai fréquenté, même la personne qui partait disait お疲れ様でした …

  6. Répondre

    Michael

    29 juin 2018

    « Attention cependant, vous le dites à la personne qui quitte le bureau. Pas lorsque « vous », vous partez ! »

    Bizarrement, dans le club de sport où je suis, même la personne qui part dit elle-même お疲れ様でした. Y aurait-il donc une règle différente dans un contexte hors travail sans être pour autant des amis ? 😀

    • ameliemarieintokyo

      29 juin 2018

      Oui ! En effet, parce qu’au travail l’expression signifie aussi « bon travail » (sous entendu le travail est fini) le dire à des personnes qui sont à leur bureau est un peu malpoli. Dans le contexte sportif, c’est plutôt « bon effort » et cela reconnaît que les personnes qui sont là se sont bien entraînées. Je le dis moi même au club de sport et je n’y avais pas pensé !! Très bon commentaire !

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.