Mon premier appartement japonais : un studio à Takadanobaba

premier appartement japonais

Comme pour beaucoup d'étrangers débarquant au Japon pour s'y installer, mon tout premier appartement japonais fut une pièce assez minuscule. Nous avons réussi à vivre à 2 dans ce studio pendant un peu plus de 2 ans.

J’ai débarqué au Japon à la fin du mois d’août l’année dernière et mon mari, à l’époque encore mon copain, nous a loué un petit studio, mon tout premier appartement japonais !

Mon quartier de coeur : Shinjuku.

Finalement, habiter à Tokyo dans 20m2 c’est presque du grand luxe. Voici un petit tout de notre premier appartement japonais, entre Shimoochiai et Nakai, à 15 minutes à pied de la gare de Takadanobaba. Je suis donc une (fière) citoyenne de Shinjuku, l’un des 23 arrondissements de Tokyo. Hop, voici l’adresse. L’espace vert, non loin, est le parc et cimetière attaché à un temple boudhiste.

Chez moi

À l’échelle de Tokyo, mon logement, c’est plutôt… Par là. Je suis à 10 minutes de la gare de Shinjuku en train. D’ailleurs, je peux même me fendre d’une longue balade pour m’y rendre à pied si le coeur m’en dit. Pratique aussi le soir, lorsque je rate le dernier train !

 

Chez moi perspective

 

Par ici le studio !

Mon mari a très bien choisi et notre appartement est situé au 4ème étage d’un immeuble construit en 2011. En effet, le Nippon (comme j’aime à le surnommer) a pour pour règle de toujours choisir un immeuble récent afin de bénéficier des plus récentes innovations en matière de construction anti-sismiques. Je ne dis pas non ! Notre immeuble est au bout d’une petite allée, déjà bien isolée dans un quartier rappelant plus le village que la grande ville. Le bruit se fait rare et nous sommes entourés de maisons familiales.

premier appartement japonais

L’entrée avec son petit vestibule est appelée genkan. L’habitant et l’invité doivent s’y déchausser. Notez l’incontournable parapluie, accessoire essentielle pour quiconque vit au Japon.

premier appartement japonais

Au début, ma machine à laver japonaise m’a rendue chèvre. Je ne savais comment la faire marcher, mais désormais, elle n’a plus aucun secret pour moi. Je navigue dans le menu japonais sans souci. Modèle économe pour étudiant, elle permet de préciser des paramètres comme la quantité de savon, la rapidité ou la qualité du lavage et du séchage. Il existe même un mode « sortie du pressing » que je n’avoue n’avoir jamais testé. Par souci d’économiser l’électricité, assez chère au Japon, l’été, je sèche mon linge à la fenêtre. En une heure c’est plié.

Cuisiner, c’est sportif.

premier appartement japonais

Notre vestibule donne sur le couloir kitchenette. Ma foi, elle n’est pas glorieuse, cependant elle suffit à un couple pas compliqué à nourrir. Un peu d’agilité et un brin d’astuce permettent de faire un repas. Mes placards sont bient remplis ! Entre la cocotte, les packs d’eau et mes réserves de riz, j’y glisse à peine deux trois bricoles. L’espace, à Tokyo, c’est du luxe.

premier appartement japonais

Vous soupçonnez fort justement la présence de mon frigidaire sur la gauche, en face duquel se trouve l’accès à ma salle de bain, communément appelé hub ici. Elle fait effet cabine d’hôtel. Au dessus du frigidaire trône notre autocuiseur, ainsi qu’un four à micro onde trouvé dans la rue en parfait état de marche. Les toilettes ont une porte digne de ce nom.

IMG_3484

Voici notre salle de bain dans toute sa splendeur. Elle vous parait bizarre ? En effet, au Japon on se lave en dehors de la baignoire, afin d’entrer propre dans le bain (en suivant la tradition des bains publics). L’eau du bain est partagée par toute la famille. Je ne m’y suis toujours pas faite, je dois l’avouer.

IMG_3485

Le Japon n’est pas toujours moderne, mais je vous un culte à tous ces gadgets qui facilitent le quotidien. Ainsi je n’ai pas besoin de surveiller l’eau du bain lorsque je le mets à couler. Tout est automatisé ! Je programme la quantité d’eau ainsi que la température.

Aucun espace de perdu ! On optimise notre premier appartement japonais.

IMG_3486

Ce n’est pas glamour, mais j’ai rajouté des étagères dans les toilettes, afin de mieux organiser mes affaires. J’en ai aussi ajouté dans l’entrée afin d’y mettre les paniers à linge et notre sac de recyclage de bouteille d’eau.

De l’eau coule dans le petit lavabo lorsque l’on tire la chasse, afin de se rincer les mains. L’eau est ainsi utilisée deux fois.

IMG_1556

Enfin, la pièce principale est vraiment petite, mais passées quelques semaines, nous nous y sommes habitués. Il a fallu ruser pour économiser de la place et nous avons opté pour un canapé-lit. Merci Ikea.

IMG_1458

Depuis cette photo, nous avons finalement décidé de vivre sans télévision. Nous avons aussi commandé une table basse. Bonjour à une vie sans chaise ! Je vous épargne notre placard, au fond de la pièce, qui malgré une organisation impeccable de ma part, est plein à craquer entre les couvertures d’hiver, les vêtements de mon copain, les miens, les livres, les sacs, nos coussins…

IMG_3487

Notre interphone high tech avec camera et bouton d’urgence. Très pratique pour savoir si c’est le livreur ou un représentant de NHK venant vous faire de la vente à domicile !

De la lumière.

Heureusement, ce premier appartement japonais est lumineux. Malgré sa petite surface, nous avons la chance de faire l’angle de l’immeuble et d’avoir ainsi une fenêtre et un balcon.

De notre petite fenêtre, nous aperçevons la Docomo tower de Shinjuku, dont je vois la grande horloge durant la nuit. Et depuis le baclon, nous avons cette vue sur Shinjuku.

IMG_1471

Mine de rien, mon premier appartement japonais, je l’aime beaucoup. C’est vrai que c’était difficile de m’y installer, après mon insolent 40 mètres carré français, mais la vue et le confort m’ont conquise, et je me verrai difficilement en partir. J’ai bien épluché les annonces immobilières tokyoites, mais à loyer équivalent, pas grand chose n’arrive à la botte de notre chambre 401 !

RELATED POSTS

27 Comments

  1. Répondre

    Corinne (Couleur Café)

    1 septembre 2014

    Les petits appartements japonais m’ont toujours fascinée ! çà doit être chouette de décorer ces petits espaces !

    • Amélie-Marie

      1 septembre 2014

      Tout à fait ! Il existe un gros, gros business de décoration, on a vraiment l’embarras du choix. Même dans les magasins de vêtements, on y trouve des petits objets pour la maison (miroirs, cadres, petits pots de plantes etc). Les Japonais en général, aiment à rendre leurs apparts coquets.

  2. Répondre

    imagesprovence

    31 août 2014

    Une pensée à toi…qui vas vivre , loin de nous , mais avec internet tu es aussi avec nous …alors bonne nuit , car il est 00h 54 en France et bon dimanche …MARCEL , j’ai aimé ton appartement , sympas

  3. Répondre

    jumellesastrasbourg

    30 août 2014

    Pas évident de vivre dans un tout petit appartement ! Bon courage !
    🙂

  4. Répondre

    Sophie - photogeniques.fr

    29 août 2014

    Très sympa cette visite. Ca donne une idée de la vie menée là-bas.

  5. Répondre

    Châtaigne

    29 août 2014

    Super article, j’aime quand tu partages avec nous ton Japon ^^ J’ai été complètement séduite par l’habitat japonais, malgré la petite taille tout y est super bien pensé. une vraie leçon pour tous les jours (étant architecte, le japon est devenu ma référence absolue ^^). On a hâte avec M. Rabat-Joie d’avoir une maison pour se faire une salle de bains à la japonaise, une entrée où on compte nos chaussures et pourquoi pas des toilettes japonaises ?! (la lunette chauffante me manque !). En tout cas, moi je veux bien plus d’articles dans ce genre ! Bon weekend !

    • Amélie-Marie

      29 août 2014

      Merci beaucoup, je vais essayer de m’améliorer niveau ligne directrice du blog (j’avoue vouloir écrire du plus perso aussi, mais ce n’est pas toujours facile de doser). J’avoue que la conception des chambres, apparts est vraiment bien pensée. Pour les toilettes, il existe des modules adaptables qu’on peut rajouter à des toilettes normales (washlet sur le amazon store). Ça coute une centaine d’euros environ ^^. En fait, c’est largement importable (j’ai fait la petite recherche aujourd’hui). Bon weekend !

  6. Répondre

    ladyelle134

    29 août 2014

    Au fait ! Le dossier de « ma grande » de 15 ans a été accepté pour qu’elle aille passer 1 année scolaire au Japon. On attend de savoir quelle famille va l’accueillir 🙂

    • Amélie-Marie

      29 août 2014

      Mais c’est absolument fantastique ! J’en aurai rêvé à son âge, et j’ai toujours regretté de ne pas avoir poussé mes parents (on n’imagine pas toujours que c’est possible !). Vous attendez de savoir pour la famille, mais est-ce que vous savez la région (j’imagine que oui, puisque ça doit être un établissement scolaire spécifique, d’ailleurs japonais ou international ?).

    • ladyelle134

      30 août 2014

      Oh oui, c’est vraiment super. Dès qu’elle nous a dit qu’elle voulait partir, nous l’avons encouragée. Les dossiers et les entretiens ont été longs, mais tout est sérieux. Elle part par le biais de l’AFS. On sait juste qu’elle est acceptée, mais pas plus pour l’instant. Nous ne savons pas la région. Pour le lycée je suppose que c’est international. Nous sommes impatients de savoir. Elle partira en février ou mars.
      J’aurais adoré pouvoir partir quand j’avais son âge ! (grooooos soupirs)
      Je te tiendrai informée dès que j’en saurais plus 🙂

    • Amélie-Marie

      31 août 2014

      Si elle est par Tokyo, pas d’hésitation, vous pouvez me contacter ! Quelle belle aventure, à cet âge là :). Elle va revenir trilingue !

  7. Répondre

    ladyelle134

    29 août 2014

    Merci pour la visite de ton appartement. J’ai une copine japonaise qui habite ici en France depuis longtemps un petit 2 pièces et elle vit exactement comme toi avec son french lover, une organisation d’enfer pour le rangement ! 🙂
    Tu ne nous a pas dit si tu as les super wc avec lunette qui chauffe et les différentes options jets d’eau ! (J’en veux un comme ça ! Mais c’est encore marginal et très cher en France) Génial le programmateur du bain 😉

    • Amélie-Marie

      29 août 2014

      Pas de toilettes high tech ! Ça nous couterait une centaine d’euros d’acheter nous même le matériel de base (il y a d’ailleurs une prise sur le côté pour pouvoir le brancher). Pour avoir la total, effectivement c’est hors de prix à l’extérieur du Japon (et je ne comprends pas non plus pourquoi ça ne s’exporte pas, c’est tellement confortable !).

      Oui, le programmateur de bain je ne m’en passerai plus !

  8. Répondre

    Béné

    28 août 2014

    Tu me devances de quelques articles (même si je comptait fire visiter mon appartement de façon un peu différente) 🙂
    J’ai le même interphone (d’ailleurs, quelqu’un que je pense de la NHK a sonné ce soir). Quant au truc pour régler la températeur du bain c’est juste génial !

    Quelle vue !!

    • Amélie-Marie

      28 août 2014

      J’ai hâte de découvrir alors, tes articles sont toujours si élégamment illustrés ! Ah la NHK … J’ai joué la carte de la gaijin, une fois, peu lui importait, il voulait quand même me faire signer son abonnement télé.

      Le bouton magique du bain, je suis fan (rien que pour ça rentrer en France, euuuh …). Tu économises de l’eau et du temps !

    • Bene

      29 août 2014

      Tu sais que 2 jours seulelemt apres avoir emmenage j`avais le papier de la NHK dans la boite aux lettre ? Ils sont rapides.
      Je ne repond jamais a l`interphone (sauf quand j`attends un paquet). Si c`est une lettre il y aura un avis de passage donc ceux de la NHK ne sont pas encore parvenus jusqu`a moi 😀

      Au debut j`oubliais toujours de couper le bouton et ma facture de gaz etait impressionnante xD

    • Amélie-Marie

      29 août 2014

      Pour être rapide … !! Ils sont venus 5 fois (pour autant qu’on était à domicile). Ils passent même à 21h. Un truc de fou. Alors qu’on n’a pas de télé ! Aaaah la facture de gaz… J’ai tellement trainé pour la payer, que la compagnie m’a envoyé un guide pour les nuls à propos de la facturation par prélèvement (avec un petit plan de mon quartier et le tracé à la main de chez moi au bureau). Ahem.

  9. Répondre

    DrV

    28 août 2014

    Kawaiii ! Tout es bien pensé en tout cas : efficacité maximum

    • Amélie-Marie

      28 août 2014

      Exactement. L’espace à la japonaise ! Quand tu recherches dans le plus luxueux (mais pas forcément plus grand), tu trouves des espaces encore mieux aménagés. Cela m’impressionne à tous les coups.

    • DrV

      28 août 2014

      Et… C’est combien par mois si ce n’est pas indiscret ?

    • Amélie-Marie

      28 août 2014

      Pas de soucis ! Ce qu’on ne voit pas sur les photos, c’est que nous avons une pièce un peu biscornue. Cela nous a permis d’avoir un loyer moins « cher » que ceux de l’immeuble: 75 000 yens, qui tourne plus autour de 80 / 85 000 avec les charges et l’électricité. C’est assez élevé si on considère qu’à trente minute de chez nous, un 60 mètres carré coute le même prix.

    • DrV

      29 août 2014

      Et c’est beaucoup par rapport à votre budget/salaire ?

    • Amélie-Marie

      29 août 2014

      Effectivement, un peu. Mais nous avons des économies. Pour te donner une idée plus générale, un part-time est payé 150 000y par mois, 250 000 pour les emplois de service (vendeurs, serveurs, prof …) pour un nouvel employé d’entreprise le salaire est aux alentours de 300 000. J’ai oublié pas mal de frais qui s’ajoutent à l’appartement (l’eau, connexion internet, le proprio qui se graisse la patte avec 300 000 y tous les deux pour garder le logement …). En ce moment, Tokyo a beaucoup de logements inoccupés, phénomène dû d’une part à la folie des constructions, mais aussi d’autre part parce que beaucoup de japonais ne peuvent se payer des logements chers. Les familles s’entassent, et les apparts restent vides !

    • mellelachieuse

      11 février 2016

      J’ai vu ta réponse concernant les salaires à Tokyo, ils semblent quand même bien plus elevés qu’en France , environ 1900 euros par mois pour un temps complet dans les emplois de service c’est beaucoup plus qu’ici, en tous cas à Lyon. Par contre c’est vrai que par rapport aux nombres de m2 des appartements le loyer restent cher. Les apparts à Tokyo sont tout petits mais je ne sais pas pourquoi j’aime beaucoup l’atmosphère qui s’en dégagent. Nous avions loués un 40m2 à Ikebukuro avec mon mari et mes enfants, il était super.

    • ameliemarieintokyo

      11 février 2016

      Au contraire, les salaires japonais sont plus bas qu’en France. Lorsque j’avais fait la réponse précédente, je me basais en fait sur des données un peu élevées:
      – 250,000 en fin de carrière en service
      – salaire d’entrée en entreprise: 190,000
      – salaire après 5 années en entreprise: environ 230,000.

      Ces salaires sont donnés sans les impôts (environ 15 à 20%). On rajoute ensuite les impôts locaux (entre 30 000 et 50 000 yens).

      Les salaires ont été bloqués pendant 4 ans, et ils auraient même reculé d’1% dernièrement.

      Un jeune adulte qui sort de l’université ne peut pas survivre s’il ne vit pas chez ses parents (ou alors double emplois) ou s’il n’est pas marié.

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.