Les salutations matinales au sein de l’entreprise japonaise

Salutations matinales japonaises

Avez-vous entendu parler des salutations matinales japonaises et de leur importance non seulement à l'école, mais au sein de l'entreprise ? C'est une tradition chère aux japonais et à laquelle il m'a été donné de participer lors de mes missions d'intérim en entreprise à Tokyo.

Les salutations matinales japonaises sont assez saisissantes à vivre. C’est à la fois curieux, intéressant et… stressant si l’on doit participer !

J’ai eu à deux reprises l’occasion de travailler dans un open space japonais et d’en découvrir – un peu – les traditions. J’ai été particulièrement marquée par le cérémonial qui règne encore au sein des bureaux. Ce fut notamment le cas pour les salutations matinales. Celles-ci sont appelées 朝礼, chourei, expression difficilement traduisible en français. L’anglais réussit mieux avec « morning bow » (la révérence du matin).

salutations matinales japonaises

Si je ne peux m’exprimer avec certitude pour tous les lieux de travail du Japon, il est certain que ces assemblées matinales restent encore fréquentes dans les entreprises très traditionnelles. Elles rassemblent soit tous les membres de l’entreprise – à l’instar des écoles, soit sont opérées département par département, section par section, avant le début de la journée de travail, lorsque tout le monde est arrivé.

salutations matinales japonaises

Tous les membres de l’entreprise ont été réunis ce matin la !

Comment se déroulent les salutations matinales japonaises ?

Qu’est-ce qui s’y passe ? La première fois, je dois dire que j’étais bien en peine de comprendre. La seconde fois ne fut pas plus brillante. Cependant, j’ai pour l’essentiel saisi le principe.

Les salutations matinales permettent à la fois de transmettre des informations relatives au travail, d’introduire un nouvel employé (à mon grand malheur) ainsi que d’autres détails de la vie de l’entreprise et de ses membres. Des activités peuvent être demandées, comme par exemple présenter un exposé sur un sujet défini ou libre (ひとこと, hitokoto).

salutations matinales japonaises

Même dans un cabinet dentaire !

Le chef d’entreprise, ou de section, bref, le haut gradé du coin attire l’attention de tout le monde. Les employés se lèvent. Le meneur démarre le début des salutations matinales en mentionnant la date, puis en disant bonjour. Ensuite, les employés reprennent à l’unisson et s’inclinent. Puis démarre l’échange d’informations. Telle réunion à telle heure, tel employé est absent, telle personne est nouvelle. Si l’entreprise perpétue la tradition du hitokoto, alors la personne désignée démarre son sujet. Finalement, le chef souhaite à tout le monde de faire de son mieux. Fin des salutations matinales, tout le monde retourne à son poste.

De quoi parle-t-on lorsque l’on est désigné pour une présentation ?

Cela dépend vraiment de l’entreprise et du contexte ! La première fois que j’ai assisté à ce cérémonial, l’employé du jour a parlé pendant 5 minutes de la musique aborigène australienne. Ou du moins, c’est ce que j’ai pu saisir au vol dans ses explications et ses mîmes. Le chef a eu l’air de beaucoup rire et d’apprécier cette présentation. Ma senpai, ma supérieure sur cette mission, m’a expliqué que le sujet était libre et que parler de culture étrangère était bien vue. Certains chefs préfèrent attribuer un thème et encourager les employés à parler de valeur ou de sujet de société.

Une tradition pour souder le groupe.

C’est saisissant à vivre, car aussi long (et pénible) que puisse être ce cérémonial, on sent dans les salutations matinales japonaises un sens de l’unité, de la vie de groupe. Cela symbolise cette cohésion si chère à la culture japonaise.

Clairement, l’idée est de souder les liens entre les chefs et les employés et de rappeler que l’on est « une famille » quelles que soient les difficultés et oppositions que l’on vit au cours de la journée de travail avec ses collègues.

D’ailleurs, fidèles à leur esprit compétitif, les japonais n’ont pas manqué de faire de cette tradition l’occasion de prouver leur excellence ! Ainsi, chaque année des compétitions de salutations matinales sont organisées à travers le Japon.

Finalement, que cela soit durant mon premier travail ou dans ma nouvelle entreprise, je n’ai pas eu l’occasion de pratiquer le 朝礼 tant que cela. Je suis partagée, car j’apprécie l’idée de faire une pause pour saluer tout le monde. Néanmoins, cela implique que tout le monde soit disponible et ait le coeur de claironner un bonjour à l’unisson. Auriez-vous envie d’importer les salutations matinales japonaises au sein de votre entreprise ?!

RELATED POSTS

4 Commentaires

  1. Répondre

    flolabaleine

    6 août 2015

    Ahahah c’est fou, même en France on a ça. Ok j’avoue je triche, à Uniqlo.
    Je trouve ça tellement fun ce petit meeting du matin, tous les chiffres, les nouveautés, pareil, les nouveaux qui se présentent…
    Et puis à la fin pour se souhaiter un bon courage/bonne journée, « yoroshiku onegaishimasu » tous en coeur.

  2. Répondre

    Tara B.

    18 juin 2015

    J’ai vu quelque chose d’équivalent en Chine (à Xi’an) le matin, tous les employés d’un centre commercial ou d’une entreprise écoutant patiemment sur le trottoir le discours plus ou moins hurlé de leur chef pour commencer la journée en reprenant en coeur ce qui ressemble à des slogans pour s’encourager à avoir l’esprit d’équipe et à travailler de son mieux pour la plus grande gloire de l’entreprise. Assez exotique pour un laowai…

  3. Répondre

    ladyelle134

    18 juin 2015

    ^^ Dans le début de la 3eme vidéo on a plutôt l’impression qu’il enguirlande les employés !

  4. Répondre

    Béné

    17 juin 2015

    Ah les chôrei… Ca ne me dérange pas trop tant que ce n’est pas moi qui le fait (dans mon entreprise on le fait à tour de rôle, je l’ai fait ce matin pour la dernière fois d’ailleurs). Ce que je n’aime pas est le shûrei où on doit dire si on fait des heures supp ou non (quand tu es la seule à ne jamais en faire c’est super embarrassant).

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.