La Turquie sublimée à travers le regard de Leonardo Dalessandri

C’est le buzz du moment, et je quitte le Japon pour vous présenter la Turquie, cette terre qui m’est restée dans la peau, à travers une vidéo absolument fantastique du réalisateur Leonardo Dalessendri.

De sa page Facebook, il nous transmet ce cadeau:

« Watchtower Of Turkey » is the first post that I share with you on my new page. I’ve tried to make my own gift from this place, and create my own postcard in movement by filming the best moments, the magnificent people I met, and the most intense feelings I lived while there. I sincerely hope you’ll enjoy it »

« Watchtower of Turkey » est le premier poste que je partage avec vous sur ma nouvelle page. J’ai essayé de faire mon propre cadeau de ce lieu, et de créer ma propre carte postale en mouvement en filmant les meilleurs moments, les magnifiques personnes que j’ai rencontrées, et les sentiments les plus intenses que j’ai vécu pendant mon séjour.
J’espère sincèrement que vous apprécierez »

[vimeo 108018156 w=500 h=281]
Et moi je retrouve avec émotion ces vues d’Istanbul, ces gamins au sourire ravageur, les chiens errants et les chats sauvages côtoyant  nonchalamment les hommes de cette terre chaude à la culture fascinante. Il fut un temps où je n’avais que cette ville au bout des lèvres. Istanbul. Istanbul. Istanbul.

La Turquie envoûte, pour peu que vous preniez la peine de quitter les guides et les chemins milles fois empruntés. Une petite rue, un salut à l’épicier de la rue, prendre le thé avec des turcs curieux de vous connaître, se perdre dans les petites boutiques étranges de cette citée cosmopolite, monter dans un bus pour une destination incertaine, découvrir une mosquée au hasard d’un tournant, prendre le bateau sur le Bosphore, bouger de l’ouest à l’est, visiter un village, prendre de nouveau le thé …

Istanbul.

D’abord Byzance (VIIème av), puis Constantinople (330), cette citée millénaire est devenue Istanbul en 1930.

14 160 467 stambouliotes.
5 342 habitants au mètre carré.

Et tellement à offrir.

RELATED POSTS

1 Comment

  1. Répondre

    MOI

    26 novembre 2014

    Une seule question : on y retourne quand ?
    (La musique magnifie en fait complètement la vidéo. Et elle est également utilisée dans un très très très très (etc.) beau film que j’ai vu il y a peu : Mommy. Et je crois que c’est une des musiques que je préfère au monde. Voilà voilà. On y retourne quand, donc ?)

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.