J’ai déménagé au Japon

jai-demenage-au-japon

Amelie Marie in Tokyo a vécu des aventures palpitantes ces dernières semaines. Du genre que l’on digère un peu avant de coucher sur le papier. J’ai déménagé au Japon.  J’ai affronté le cauchemar qui hante tout étranger averti habitant dans l’archipel.

Aux origines

En peine de trouver du travail, j’avais renoncé à garder mon appartement au loyer exorbitant et choisi de rejoindre temporairement la belle-famille vivant à Hachioji (à l’échelle de Tokyo = loin, loin, loin!). J’avais renoncé au bail dont à la fin approchante et dont le renouvellement coûtait la bagatelle de 100,000yens (!). Oui, parce que tous les 1 ou 2 ans, on se saigne à blanc pour renouveler son bail auprès de Dieu du propriétaire tout-puissant.

Et puis… la chance a enfin tourné. J’ai eu des propositions intéressantes à droite, à gauche. J’ai décroché le graal: un poste en communication dans une entreprise japonaise. Sauf que voilà: plus d’appartement! Bien joué champion!

FLASHBACK

(Générique: Mission Impossible)

J’ai une semaine pour trouver un logement en catastrophe. Challenge accepted.

Lundi.

Je me rends avec la belle-famille venue m’assister, dans une agence immobilière de mon quartier. En effet, Takadanobaba est THE quartier des agences immobilières.

Il a fallu au moins une demi-heure pour expliquer que « oui je suis étrangère ». Mais « je suis mariée à un japonais ». « Non ce ne sont pas mes parents mais mes beaux-parents ». Enfin, après trois mille ans d’explication, je vois le visage de l’agent s’illuminer. Il a compris les liens de parenté. Immédiatement, il nous explique qu’en fait, ça serait « mieux » de préciser le nom de mon mari et de ne pas me mentionner sur le contrat de location. Parce que bon, je suis étrangère. Je grince des dents mais laisse couler. Changer le Japon n’est pas mon combat du jour.

C’est assez difficile de réaliser à quel point le système immobilier est différent. On est très limité en tant que client dans notre liberté de choix. Ou du moins, c’est ce qu’ils veulent nous faire croire. On précise nos critères et ils nous proposent deux, trois choix… Mais j’aurais aimé bien sûr avoir accès à un catalogue. Nous n’avons pas vraiment la main sur les annonces. Vous pourriez regarder en ligne. Cependant, pour la plupart, les annonces ont déjà été retirées du marché. Parfois, pour un même logement, ils vont formuler deux, trois annonces, histoire de donner l’impression d’un large choix…

Ensuite, un petit jeune nous embarque en voiture, direction deux clapiers à lapins. Je passe mon tour, dubitative et un peu désespérée. À notre retour l’agent a trouvé, paraît-il, une perle rare. Il est plus cher que le budget fixé à cause des charges mensuelles d’entretien (70 €, BAM).

Deuxième tour en voiture. J’ai le coup de foudre pour ce bel appartement de 28 mètres (un palace). Sans belle vue certes, mais une vraie salle de bain japonaise et (luxe ultime) une petite « cuisine ». Ce plan ne correspond pas à mon logement, mais donne une idée de la surface de mon nouvel appartement.

j'ai déménagé au Japon

Ma nouvelle salle de bain a cette tête – la myriade de shampoings en plus !

j'ai déménagé au Japon

J’ai déménagé au Japon…

Top là, on tombe tous d’accord sur ce qui est bien une perle. Maintenant, il faut sortir le porte-monnaie. Et ça fait très mal de déménager au Japon. Très, très mal. Non seulement on affronte une paperasserie digne de l’administration française, mais c’est le défilé des frais, du normal à l’absurde.

Les frais et la mise à mort de mon compte en banque.

  • 敷金しききん: une caution de un à trois mois de loyer (dont vous ne reverrez pas toujours la couleur…).
  • Frais de clefs (je vous vois rouler des yeux, éberlués!): un à deux mois de loyer
  • Frais d’agence: un mois de loyer
  • 礼金れいきん: c’est le frais le plus insupportable d’entre tous. Il s’agit véritablement d’un cadeau, de un à trois mois de loyer, offert au propriétaire.
  • Frais de nettoyage: un mois de loyer.

Si vous déménagez d’un logement, vous aurez en prime à payer des frais de nettoyage pour votre départ (50,000 yens dans mon cas). Et oui, vous ne reverrez pas votre caution à tous les coups.

« Un dépôt ? Quel dépôt?! »

Bien sûr, tous ces frais ne sont pas nécessairement cumulés. Ils dépendent des agences, des propriétaires et des arrangements que vous pouvez *de temps en temps* négocier. Mais quand bien même ils indiqueraient parfois 0 礼金れいきん, 0 敷金しききん, des frais cachés peuvent apparaître à la signature du contrat. Par exemple, changer les clefs monte étrangement à trois mois de loyer. Bref, déménager au Japon n’est pas une sinécure. Sans compter tous les contrats (eau, électricité, internet, gaz) à transférer.

Mardi, Mercredi, Jeudi, Vendredi.

Le contrat signé, le compte en banque saigné à blanc, il me fallait organiser le déménagement. Mon nouvel appartement est accessible très facilement, étant à 400 mètres de l’ancien. Tout en commençant à dégager un maximum à pied, je recherche un camion et un chauffeur auprès des compagnies de déménagement.

Les gars, chaud patate, commencent à me sortir qu’il faut payer des frais d’assurance, plus le matériel pour protéger les ascenseurs. Que je dois préciser chaque objet transporté jusqu’aux dimensions exactes sinon « je paye des frais supplémentaires ». Que le déménagement doit avoir lieu en une heure sinon « frais supplémentaires ».

Dimanche. J’ai déménagé au Japon.

Trop, c’est trop. J’active le réseau bouche à oreille et me dégotte un déménageur au black. Les copains (mes SAUVEURS) bloquent leur dimanche pour venir à ma rescousse. Finalement, après une dure journée, mes affaires sont enfin dans mon nouveau chez-moi.

Je vous épargne les détails techniques de cette sombre période de ma vie au Japon, mais mes meubles et moi nous portons bien (le compte en banque lui, boîte encore).

BREF, j’ai déménagé au Japon. 

ameliemarieintokyo

Née en 1988, dans la région nantaise, baccalauréat littéraire. Études juridiques: M1 droit économique communautaire et international, M2 Droit Maritime. DUT de Français langue étrangère. Addiction: littérature, journaux, cinéma (Ozu, Kurosawa), voyager.

RELATED POSTS

25 Comments

  1. Répondre

    Béné

    16 juillet 2015

    Lorsque j’ai déménagé, j’ai tout fait par bus et vélo. Je te dit pas la tête des gens qui me voyaient dans le bus avec le micro-onde ou le miroir en pied. Heureusement que je n’avais pas de meubles, sinon ça aurait été impossible.

    • ameliemarieintokyo

      16 juillet 2015

      Tu as bien raison 8D. Je me demande si ce n’est pas un truc de français, ça, de déménager au maximum par soi même (ou d’appeler les copains) !

      J’ai transporté pas mal d’étagères et de caisses de vêtements à pieds, parce que je me disais que moins, c’est toujours mieux quand on fait appel à une compagnie de déménagement. Je n’aurai pas eu le frigo et la machine à laver, j’aurai pu tout faire. Finalement, grâce au réseau, j’ai rencontré ce petit vieux japonais qui a bricolé sa camionnette tout seul. C’était assez drôle au final.

  2. Répondre

    Thomas / Damax

    16 juillet 2015

    Tu es mal tombée. Les agences Able ne font que 50% de frais. J’ai déménager aussi récemment et grâce à mon entreprise les frais d’agence sont tombés à 40%. J’ai eu le chance que le propriétaire avait supprimer le reikin quelques jours auparavant. 2~30000 yens de clé (justifié). Frais de ménage pris uniquement à la sortie et sur le shikikin de 1 mois.
    Frais supplémentaires possible (et que j’ai eu), c’est l’entreprise que garant. Si j’aurai été seul ou marié mon entreprise aurait fait ce rôle (ou aurait payer pour moi), dans mon cas, ça me coûté 50% de loyer pour 2 ans puis 10000 yens par année supplémentaire.
    Pour le nom sur le contrat, c’est le miens avec le nom de mon amie en tant que seconde locataire. J’ai fait qu’une seul demande, et c’est passer. D’après un couple d’ami (japonaise avec un mexicain bilingue) ça a été dure de se faire accepter (il n’avait pas de vrai travail, ça n’a pas aider).

    Il me semble que le propriétaire paye aussi 1 mois de loyer à sa propre agence et le reikin sert à couvrir des frais.

    Combien paie-tu pour l’appartement de 28m2 à Takadanobaba ?

    • ameliemarieintokyo

      19 juillet 2015

      Plutôt que mal tombée, je suis juste une personne lambda. Les japonais souffrent tout autant de ce genre de frais, selon leurs situations. Et tu as eu la chance, du coup, d’avoir ton entreprise derrière toi (je n’en ai pas, et je suis une femme en prime).

      Pour l’appartement, je dirai la moyenne locale. Autour de 8 man auquel tu ajoutes le kanri. L’immeuble est très récent et état impeccable, donc un poil plus cher que les appartements étudiants qu’il y a autour.

  3. Répondre

    Meyilo

    16 juillet 2015

    Waouh, du coup ça fait sacrément relativiser « le peu » de frais que l’on a en France.

    • ameliemarieintokyo

      19 juillet 2015

      Bonjour, merci de ton commentaire :). Et en effet… je savais l’opération galère, mais à ce stade, c’est un puits sans fond qui avale tout rond ton compte en banque!

  4. Répondre

    tetoy

    16 juillet 2015

    Un moment de ta vie que tu n’oublieras certainement pas XD

  5. Répondre

    ifeelblue

    16 juillet 2015

    hallucinant!!! la liste des frais à payer me parait juste révoltante (surtout le cadeau au proprio…). En tout cas, tout est bien qui finit bien et c’est super pour les postes que tu as dégotés, félicitations! 🙂

  6. Répondre

    grenouille

    16 juillet 2015

    Félicitations aux poteaux 🙂
    Grrr pour le cadeau (j’hallucine grave !)

    • ameliemarieintokyo

      19 juillet 2015

      Oui!

      Je crois que tout étrangère qui met le pied au Japon pour y vivre hallucine à l’étape logement… C’est vraiment une galère!

      Merci de ton passage!

  7. Répondre

    Berenice

    17 juillet 2015

    Waou, je n’avais aucune idée des difficultés que représente un déménagement au Japon ! J’ai tellement halluciné que je l’ai lu à voix haute à mon copain. On a bien rit mais nous te plaignons quand même… Félicitations en tout cas !!

    • ameliemarieintokyo

      19 juillet 2015

      J’en connaissais un peu les détails, mais le vivre c’est carrément passer dans une nouvelle dimension, après avoir pris du LSD ! Merci beaucoup!

  8. Répondre

    Mzell Chichi

    19 juillet 2015

    Je reste sans voix! Merci pour cette tranche d’infos en direct et la touche d’humour qui va bien, très intéressant!

    • ameliemarieintokyo

      19 juillet 2015

      Je suis aussi restée sans voix quelques temps en regardant mon compte en banque! Merci de ton commentaire il me fait drôlement plaisir!

  9. Répondre

    quentin

    19 juillet 2015

    EEEEeeee , c’est un truc de dingue tout ça !
    Faut prévoir un vrai budget ! En tout cas cela fait réfléchir un peu
    Merci de l’info ! et Bravoo

    • ameliemarieintokyo

      19 juillet 2015

      Oui, dingue est le bon mot! J’ai eu une crise de fou rire à l’agence immobilière, tellement je n’en pouvais plus à l’énoncé de tous les frais. Merci en tout cas, et merci du commentaire :).

    • quentin

      19 juillet 2015

      Je viens d’en discuter avec ma copine qui est japonaise, elle m’a précisé que tous ces frais sont valable seulement lorsque l’on déménage de son propre chef. Lors d’une mutation, l’entreprise prend tout pour elle .
      Cela représente quelle somme a peu près au total ?

    • ameliemarieintokyo

      20 juillet 2015

      Selon les cas de 2000€ à 4000€. C’est une fourchette bien entendu ! Certains apparts n’ont pas tous ces frais… Mais ne seront pas forcément des bons logements (vieux, mauvais état, etc).

    • quentin

      20 juillet 2015

      D’accord, merci pour tout !
      Je repars fouiner ton blog !

  10. Répondre

    Marie

    23 juillet 2015

    Excellent article !

  11. Répondre

    Remy

    26 juillet 2015

    Salut,
    Le plus important c’est qu’au final tu as trouvé quelque chose qui te corresponde. Cela dit, c’est la cour des miracles cette histoire de changement de location ! Les frais sont disproportionnés clairement. À chaque fois que j’entends parler de reikin cela me rend dingue.
    Un autre point, le fait que l’employé de l’agence souhaite que tu indiques le nom de ton compagnon. Cela renforce vraiment le sentiment d’exclusion. On n’est plus à ça près au Japon…
    Enfin, heureusement les gifs animés qui jalonnent ton article m’ont bien fait rigoler 🙂
    Félicitations pour le nouveau job !

  12. Répondre

    Carole

    27 octobre 2015

    Je suis désolée.

    J’ai RI.

    C’est pas gentil.

    C’est ubuesque. Dingue. Délirant. Fichtre, quand t’as un appart, tu le gardes ad vitam aeternam 0_o
    Merci pour l’article 🙂

  13. Répondre

    mellelachieuse

    11 février 2016

    J’avoue c’est ce qui me refroidit un peu pour l’emménagement à Tokyo … tous ces frais !
    Mais paraît il que si tu passes par des agences pour les étrangers tu n’as pas tout cela à payer. En tous cas ça reste une énorme somme ! Comment payes tu pour un 28m2 à Takadanobaba si ce n’est pas indiscret ?

    • ameliemarieintokyo

      11 février 2016

      Je comprends que ça refroidisse. Je n’ai jamais entendu parler d’agence pour étrangers à proprement parler. Je sais que ceux qui travaillent dans de grosses boîtes sont assistés par leurs employeurs mais en général ces frais existent toujours (l’employeur en prend parfois certains en charge). Tu peux bénéficier de logement d’entreprise. Mais si tu viens de ton propre chef… Dans les rares cas où tu ne payes pas ce genre de frais, le loyer sera en général plus élevé. Il faut en tout cas une bonne maîtrise du japonais et de la culture pour tenter de négocier! Pour un 28 m je paye dans les environs de 750 € auxquels s’ajoutent bien sur le gaz, l’électricité, l’eau et internet.

Envie de réagir?