La ligne circulaire Yamanote : la gare de Yurakucho

gare de yurakucho

La gare de Yurakucho ne paye pas de mine comparée à d'autres, avec seulement deux sorties. Cependant, entre son atmosphère de vieux quartier et tous les petits boui-bouis pas cher font de cette gare un passage incontournable pour les salarymen de Tokyo après le boulot.

Fidèle à son nom, la gare de Yurakucho est une invitation aux plaisirs de la table. À proximité de monuments historiques, la gare est aussi entourées de restaurants et de boutiques. C’est une chouette étape pour le voyageur de passage à la recherche du vieux Tokyo.

Une atmosphère sympathique à proximité de la gare de Tokyo

En service depuis 1910, la gare de Yurakucho est relativement petite et n’est desservie que par deux lignes de train (Keihin-Tohoku, Yamanote) appartenant à l’entreprise JR East. En 1974 s’ajoute une station de métro, pour la ligne du même nom. Cependant, que son envergure ne vous y trompe pas. La gare de Yurakucho est très empruntée. En 2013, elle se classe 14ème gare la plus fréquentée par jour pour les trains de. En 2016, elle grimpe à la 15 ème place pour sa ligne de métro. Pas mal !
Par ailleurs, contrairement à la gare de Tokyo, peu de risque de s’y perdre. Les sorties se comptent sur les doigts d’une main. Si vous souhaitez vous rendre dans ce coin de la ville, la gare de Yurakucho est une bonne alternative à celle de Tokyo pour vous en sortir.
gare de yurakucho
Comme pour la gare de Tokyo, le Palais impérial n’est pas très loin. À l’ouest de la gare se trouve le quartier Hibiya. À l’est vos pas vous mèneront au fameux quartier du bling et du shopping, Ginza. Avec les grands magasins Marui, Itocia et Lumine vous pourrez facilement faire chauffer la carte bleue !

La gare de Yurakucho est idéale pour manger sur le pouce

En japonais, Yurakucho s’écrit 有楽町ゆうらくちょう. Ce mot est composé des kanji ゆう (il y a) らく (plaisir/amusement) ちょう (ville/quartier). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est le coin rêvé pour les amateurs de とり, ces brochettes de poulet au fumet alléchant. La gare est en effet non seulement entourée d’authentique izakaya, ces restaurants où l’on vient principalement pour boire, mais aussi de stands de brochettes. Ceux-ci sont en majorité situés du côté ouest. Beaucoup sont d’ailleurs directement sous les rails. Les boui-bouis s’étalent ainsi sur plus de 700 mètres au nord et sud de la gare, jusqu’aux gares suivantes. Ce coin est surnommé ガードした (下 sous, ガード les rails de sécurité).
Si vous explorez ce quartier en début de soirée, vous ne manquerez pas d’y croiser des groupes de salarymen se relaxant après une dure journée de labeur. C’est l’atmosphère typique de la 下町したまち(shitamachi), de vieille ville !
gare de yurakucho

Si vous portez vos pas vers le nord est de la gare, vous trouverez pas mal de bars à vin français, de restaurants italiens et de pubs allemands où l’on vient se rafraichir avec une bière.

Le Tokyo International Forum

La gare de Yurakucho permet de rejoindre le 東京国際フォーラム. C’est un grand centre d’exposition avec plusieurs grandes salles de concert. S’y trouvent aussi des boutiques et des restaurants. Construit en 1996, le forum est fait d’acier et de verre. L’extérieur rappelle la forme allongé d’un navire. Parfait si vous êtes d’humeur à voir un spectacle, un concert ou encore une pièce de théâtre.
gare de yurakucho
Le forum abrite notamment le très bon restaurant de hamburger Shake Shack au sujet duquel mes collègues nord-américains ne tarissent pas d’éloge… Avis aux amateurs !
gare de yurakucho

Au premier étage, en direct du Palais impérial, vous aurez l’opportunité de voir une maquette du palais ainsi qu’une statue de bronze. Elle représente Ota Dokan, un samouraï mais aussi et surtout un poète et moine bouddhiste du XVème siècle.

Enfin, le forum abrite aussi l’un des plus grands Bic Camera (magasin d’électronique) de Tokyo, qui s’étale ses rayons sur pas moins de 8 étages.

Le marché aux puces de Oedo

Le Tokyo International Forum abrite en prime le plus grand marché aux puces japonais. Les organisateurs et exposants sont les mêmes que pour le marché du parc Yoyogi. Le marché est ouvert le premier et troisième dimanche du mois de 9h à 16h. Attention, il est fermé les jours de pluie ! Parfait pour dénicher des souvenirs authentiques, un kimono à pas cher et pour les chineurs amateurs d’antiquité japonaises.

gare de yurakucho

 

Le Théâtre Takarazuka

Situé à l’opposé du Tokyo International forum et à quelques rues de la gare de Yurakucho, ce théâtre est une précision institution de la culture japonaise. En effet, les lieux sont exclusivement utilisés pour la représentation d’oeuvres musicales de la revue (dite aussi compagnie de théâtre) Takarazuka. Et j’adore !

Créée en 1914 par une compagnie ferroviaire et l’entreprise cinématographique Toho, cette compagnie composée exclusivement de femmes non-mariées avait pour but d’inciter les gens à prendre le train. Cependant, le succès de cette troupe originaire de la préfecture de Hyogo dépasse toutes les espérances. Dès les années 30 cette troupe féminine est un phénomène à travers tout le pays. Les actrices continuent leur représentation durant l’époque sombre du Japon. Dès la fin de la guerre, fort de son succès, la revue Takarazuka voyage à travers le monde. Comptant une vingtaine de membres à ses débuts, la compagnie dénombre plus de 420 artistes – uniquement des femmes ! Celles-ci jouent uniquement les opéras et spectacles musicaux du repertoire Takarazuka, qui en japonais signifie la « colline du trésor » (たから trésor,  づか colline).

Gare de yurakucho

Affiche pour le spectacle « A passage through the light – Maximilien Robespierre, the Revolutionary »

RELATED POSTS

2 Comments

  1. Répondre

    Michoko

    15 juin 2018

    Merci pour cette juste présentation des abords de Yurakucho que j’aime beaucoup ! Certes moins culturel mais pourtant tout aussi emblématique, il y a aussi en face de la gare, le très agréable « flagship store » de Muji ! Je ne sais pas si c’est toujours le cas, mais la marque sans marque y présentait avant son concept de maison en kit.

    • ameliemarieintokyo

      15 juin 2018

      Bonjour et merci beaucoup de ce gentil commentaire ! Le magasin est en effet toujours là 🙂 Je ne l’ai pas expérimenté, du coup je n’ai pas pensé à le mentionner, mais c’est vrai qu’il fait partir des choses « à voir » !

Envie de réagir ?