Demander le visa de conjoint japonais au Japon

demande le visa de conjoint japonais au Japon

Après m'être mariée au Japon en 2014, j'ai fait la demande d'un changement de statut de résidence. Je vivais au Japon avec un visa vacances-travail (PVT) et je devais donc faire la demande d'un visa de conjoit japonais au Japon. Les informations ci-dessus sont basées sur mon expérience et mon parcours. Vérifiez systématiquement les informations trouvées en ligne en contact directement l'ambassade de France ou l'immigration japonaise.

Alors que mon visa vacances-travail touchait à sa fin, j’ai effectué les démarches pour demander le visa de conjoint japonais au Japon. Pour toutes les administrations nationales, il s’agit de mettre en place un parcours du combattant afin d’épuiser les éventuelles fraudeurs. Cela au dépend des couples sincères, passant un sacré (mauvais) quart d’heure. Le Japon avec sa bureaucratie aussi schizophrène qu’en France ne manque pas d’imagination quant au nombre de papiers officiels à fournir. Ainsi que de papiers officieux, sorte de bonus augmentant votre capital chance !

Le mariage blanc la bête noire de l’immigration japonaise ?

Bien que le mariage soit en chute libre au Japon, le mariage international ne s’en tire pas si mal. Côté statistiques, ce sont les hommes japonais qui se marient le plus avec des étrangères, même si les japonaises ne sont pas en reste. Les nationalités en pelloton de tête viennent d’Asie du Sud-Est pour les deux genres. L’immigration vérifie avec attention les demandes de visa de conjoint japonais au Japon et tend à être plus sévère avec les asiatiques qu’avec les occidentaux. Répondre aux critères demandés n’impliquent pas l’obtention automatique !

visa de conjoint japonais au Japon

Affiche contre les mariages blanc au Japon. Beaucoup se marient avec des nationaux afin de bénéficier du visa de conjoint japonais au Japon.

Attention ! Cet article concerne la demande d’un visa de conjoint japonais au Japon, séjournant déjà avec un visa.

En effet, la procédure diffère selon que vous demandez le document à une ambassade en France par exemple, que vous êtes au Japon en touriste, ou si vous êtes au Japon avec visa. Dans ce dernier cas, le certificat d’éligibilité (COE) n’est pas nécessaire, car l’obtention d’un premier visa vous fait sauter cette étape. Dans les deux premiers cas, il n’est pas (toujours) nécessaire… mais très recommandé.

Votre mission, trouver la liste des documents nécessaire à la demade… si vous le pouvez !

La première étape, si vous êtes concerné.e, est bien sûr de se renseigner sur la documentation à fournir, sur un site officiel (on ne le répétera jamais assez). Or les japonais sont des petits malins. Au pays de la technologie, ils ont conservé des sites bien moisis de derrière les fagots dès qu’il s’agit de regarder la version anglaise (la version japonaise étant plus propre). Tapez visa d’époux japonais au Japon (ou japanese spouse visa), les premiers liens concernent les ambassades. Mention spéciale à l’excellent article de Shootjapan, demander un visa de conjoint, très complet et détaillé.

Mais pour ceux résidant au Japon, la liste indiquée sur les ambassades est différente. Il faut donc creuser ailleurs. Plus exactement du côté du ministère de la justice ou du bureau de l’immigration japonais.

Parmi les nombreux menus, liens et documents, c’est sur le guide de l’immigration (immigration guidebook) que se trouve une liste des documents nécessaires pour le changement de statut. Attention, la liste est à compléter selon votre cas (ici… époux !) :

  • formulaire d’application,
  • une photo d’identité,
  • passeport et carte de résidence (photocopie),
  • documents prouvant votre mariage auprès des deux pays (donc une copie de l’acte de mariage dans l’état civil français),
  • documents relatifs à votre profession / revenus ou ceux de l’époux (copie des impôts pour le conjoint japonais),
  • une lettre de garant de votre époux japonais.

Vous pensiez être au bout de vos peines ?

Eh bien, non. En effet, cette liste, pourtant sur le site officiel de l’immigration japonaise, n’est pas complète. Il vous faut vous rendre sur la version japonaise du site de l’immigration (youpi !), où vous trouverez notamment un modèle de lettre de garant. On continue :

  • Questionnaire à propos de votre couple (en japonais) : où l’on vous interroge sur votre rencontre, votre histoire de couple, ainsi que les langues utilisées entre vous, vos projets…;
  • Quelques photos de vous à travers vos années de couple (attention, aucun document ne sera rendu).

Si vous rentrez dans les cases (vous ou votre conjoint avez une profession, donc des revenus, donc pas mal de documents bancaires à fournir), aucun souci, à priori. Si vous êtes en dehors des cases (sans profession), le seul conseil à donner est de « blinder » votre dossier avec des documents non requis, mais qui facilitent les choses.

  • Une lettre adressée à l’officier, attestant que vous avez l’honneur de demander le visa d’épouse (je ne remercierai jamais assez shootjapan.com sur ce point, car j’ai bien vu que ça a été très apprécié lorsqu’ils ont vérifié les pièces du dossier);
  • Copie de vos comptes bancaires en France et tout autre acte (propriété par exemple);
  • Documents à propos de votre niveau de langue en japonais (ou votre intention d’apprendre, par exemple carte d’étudiant);
  • Pourquoi pas, un curriculum vitae ou des documents à propos de votre recherche d’emploi au Japon;
  • Une lettre de garantie de la famille japonaise;
  • etc…

Vous l’aurez compris, face à une bureaucratie ne jouant pas le jeu clairement, j’ai tendance à en mettre bien plus qu’il n’en faut.

Aller au bureau de l’immigration de Shinagawa, tout une aventure

C’est sous un soleil de plomb que nous nous sommes rendus un mardi matin au bureau de l’immigration de Shinagawa. C’est assez facile de s’y rendre, puisqu’une fois à la station Shinagawa, à la sortie Konan, des panneaux indiquent l’arrêt du bus pour s’y rendre. Quelques dix minutes plus tard, nous voilà face à un building rutilant mais à l’intérieur un peu crasseux, avec ses murs et sa moquette tachés. Les demandes de visa se trouvent section B du deuxième étage où déjà une longue file d’attente patientait au triage. Après une petite demi-heure à piétiner dans le brouhaha, les pleurs de bébés et les discussions animées, nous arrivons enfin au comptoir, d’où nous sommes renvoyés (non sans préalablement nous avoir donné le ticket N°202) au guichet D N°5, pour faire vérifier la liste de document.

Le guichet D N°5 n’existe pas. Ou plutôt, il a été créé après coup, et n’est donc indiqué sur aucun panneau. Il faut avoir l’oeil pour repérer le petit imprimé indiquant d’une flêche ce guichet, caché dans l’angle de la section D. Nous prenons un ticket. N°51. Je fais découvrir à mon mari Asterix et Obelix les 12 travaux et le fameux passage du formulaire A38.

 [youtube https://www.youtube.com/watch?v=c45FtDhdDoY]

Attention… Traduction !

Plusieurs de mes documents sont en anglais, ce qui ne pose pas de problème. Par contre, les documents en français doivent être impérativement traduits même si nous avons un exact équivalent en japonais. Le livret de famille français présentant les mêmes information que le koseki japonais, on pensait que ça irait. Non.

Néanmoins, le tampon de vérification est apposé. Retour en section B, où le N°179 vient d’être appelé. Nous traduisons en urgence les quelques documents (votre conjoint japonais doit impérativement avoir son hanko afin de signer sa traduction), et finissons à temps. N°202 !

L’officier regarde consciencieusement ma liasse de document. Il me regardera à plusieurs reprises, impassible, comme s’il cherchait à sonder sur mon visage la véracité de mon dossier. Pose quelques questions, mais à peine. Je souris du mieux que je peux. Il nous donne une carte de réponse sur laquelle nous écrivons notre adresse.

Vous recevrez une réponse d’ici un mois.

(La suite ici !)

RELATED POSTS

42 Comments

  1. Répondre

    alexandre

    5 novembre 2018

    Bonjour à tous,

    Je suis dans un cas similaire mais l’inverse,c’est ma fiancée japonaise qui va se marier en france, et elle devra retourner au japon .
    Elle dispose actuellement d’un visa vacances travail qui se termine vers juin 2019, notre mariage étant prévue en avril.
    Elle a entendu que d’autres japonaises s’étaient retrouvées bloquées pendant un long moment au japon après leur mariage et ça l’a inquiété .

    J’avoue que depuis je ne suis plus très rassuré, est-ce que quelqu’un à déjà un retour d’experience sur cela ?
    Et dans quel mesure pouvons-nous écourter au maximum les délais, une fois revenu au japon ?

    Je vous remercie par avance =)

  2. Répondre

    Lucie

    5 mars 2018

    Bonjour, merci pour cet article très intéressant.
    Je suis en Pvt jusqu’au 21 avril 2018 et mon conjoint est en visa travail. Nous sommes tous les deux français, et nous allons nous marier le 6 avril à l’ambassade de France a Tokyo. Apres le mariage je vais faire la demande pour un changement de visa au Japon. Savez vous si tous les documents sont les mêmes que pour vous? Je suis désolée de vous demander cela mais je ne trouve pas d’explications sur internet car les couples qui demandent un changement de visa sont toujours franco-japonais. Je suis inquiète pour ces démarches car nous ne parlons pas japonais ( du moins nous le lisons pas et on est incapable de comprendre une discussion de ce type la )
    Merci pour votre réponse,

    Bonne journée,

    • greatmazingerz

      5 mars 2018

      Finalement après avoir appelé plusieurs bureau d’immigration j’ai réussi. J’ai pu déposer mon dossier qui a été accepté. Par contre il y a blocage de l’administration française extrêmement lente car il me faut le papier de validation du mariage en France. Si quelqu’un a une méthode pour accélérer cette procédure? je vais appeler l’ambassade. Il faut que je vois si il y a encore cette connerie de la valise diplomatique qui ralentie tout (je l’ai évité pour le mariage en demandant un envoie par mail de la france au japon)

      merci pour votre article soutient et conseil

    • ameliemarieintokyo

      6 mars 2018

      Bonjour Lucie ! Tout d’abord, félicitations ! Ensuite, je crois qu’en effet, les documents seront légèrement différents. Vous ne faites pas un changement de statut vers un visa d’épouse, mais vers un visa de dépendant. Je vous conseille d’appeler l’ambassade, puis d’appeler l’immigration (ils ont une ligne en anglais) et de recouper les informations. Par ailleurs, le visa de dépendant permet de travailler, mais il vous faudra demander un permis de travail au préalable. Si vous avez actuellement une activité pro ou souhaitez travailler par la suite, faites la demande du permis juste après l’obtention de votre changement de statut. J’imagine que c’est un peu angoissant, mais vraiment, ce n’est que de la paperasserie et ce n’est pas très compliqué.

      Bon courage !

  3. Répondre

    greatmazingerz

    19 février 2018

    Bonjour.
    Est ce que vous savez si c’est possible de demander le visa conjoins depuis le japon quand on est en visa touristique? il semblerais que ça ne soit pas possible et qu’il faut demander depuis la France obligatoirement. Je voudrais avoir confirmation ou si quelqu’un à réussi.
    Merci

    • ameliemarieintokyo

      19 février 2018

      Bonjour. Non, c’est tout à fait possible ! Pas besoin d’être en France. En revanche, il faut pouvoir rassembler tous les documents et finaliser la demande sous la période des trois mois.

    • greatmazingerz

      19 février 2018

      et bien spécifié sur le site de l’ambassade japonaise. Il faut le COE. Puis être présent physiquement à l’ambassade à Paris. Il semblerais que les règles se soit durcie :/ Je vais quand même tenter ma chance encore une fois au Japon

    • ameliemarieintokyo

      20 février 2018

      Oh ! C’est bien possible. Je suis désolée de pas avoir donné la réponse correcte. Je sais qu’il y a un décalage entre ce qui se dit à l’ambassade et ce qui se fait au Japon, donc tentez votre chance. Par exemple, il faut bien un COE pour le visa étudiant, mais les démarches de demande peuvent être faites sur le territoire japonais. Ils n’aiment pas cette situation, mais les demandes restent acceptées. Bon courage !

  4. Répondre

    Bobby

    11 février 2018

    Hello !

    d’abord pour toutes ces infos ! je suis en plein dedans et je dois dire que cela m’aide énormément !
    petite question… la lettre « de motivation » que tu as ajouté dans ton dossier, tu l’as écrite en anglais (j’imagine) puis traduite en japonais ? ou bien tu as simplement transmis la version anglaise ?
    autre question qui en découle.. les agents à l’immigration maîtrisent tous l’anglais ?

    Je déterre un peu le sujet mais j’ai vu une réponse récente alors je tente ma chance 🙂 Merci !

    • ameliemarieintokyo

      18 février 2018

      Bonjour ! Désolée du retard… Tous les papiers doivent être en japonais, j’ai donc écrit la lettre en japonais. De mon expérience, aucun agent ne parlaient (parlent) anglais. Il vaut mieux parler un petit peu japonais ou être accompagné. J’avais du accompagner une amie pour une histoire compliquée de visa, car les agents ne comprenaient pas un mot d’anglais.

    • greatmazingerz

      19 février 2018

      Moi je viens d’apprendre qu’on ne peux pas faire la demande depuis le Japon si on est en visa touristique…. de la France seulement pas le choix :/

    • greatmazingerz

      19 février 2018

      Au téléphone ils ont dit que ce n’était pas possible. Sauf cas de force majeur il faut demander depuis son pays. Je vais peux être insister ou appeler un autre bureau.

      Merci quand même

    • greatmazingerz

      19 février 2018

      dsl ça poste mes réponses n’importes ou…

  5. Répondre

    Lok

    11 janvier 2018

    Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations très utiles.
    Je me permets de poster ici pour demander si la copie d’état civil français est vraiment obligatoire ? J’ai appris cela un jour avant mon départ pour le Japon et cela vient chambouler tous les plans de ma compagne et moi.

    J’ai déjà vécu au Japon pendant 7 ans mais après être parti avec ma petite amie vivre dans un autre pays pendant quelques années, nous souhaitons retourner au Japon, nous y marier et reprendre notre vie. Nous prévoyions donc d’entamer les démarches à notre arrivée au Japon mais nous avons fait une grossière erreur : nous ne nous sommes pas rendu compte que la copie de l’état civil français est obligatoire (ce qui me semble au passage totalement absurde puisqu’elle ne l’est pas pour les autres pays, le certificat de mariage japonais suffisant pour faire la demande de visa). La démarche est indiquée sur le site de l’ambassade mais il n’est pas marqué que cette étape est nécessaire à l’obtention du visa et nous nous en sommes rendus compte qu’au moment du départ en lisant les expériences de compatriotes vivant au Japon (nous aurions effectivement dû commencer par là…).

    Nous avions calculé : un mois et demi à deux mois pour le certificat (n’étant plus résident au Japon), quelques jours pour le mariage et puis faire directement la demande de visa avec pour but de reprendre le travail en avril ou mai.

    Du coup, nous sommes très inquiets et nous avons très peur de ne pouvoir faire nos démarches pendant mon visa touriste. Un mois et demi minimum pour le certificat, et plus de 30 jours pour l’état civil, avec toutes les autres choses à faire entre les deux. Il y a de fortes chances que je n’aie pas temps de faire ma demande de visa avant la fin de mon titre de séjour si la moindre étape prend plus de temps que prévu.

    J’ai lu plus haut une personne qui disait que la copie d’acte mariage n’avait pas été demandé (à Kobe, il me semble) et je me demandais s’il est effectivement nécessaire d’attendre plus d’un mois pour ce obtenir ce document ou s’il est possible de faire la demande de visa avant (peut-être avec une attestation de l’ambassade ?), ce qui permettrait d’éviter d’avoir à retourner en France et y perdre plusieurs mois et pas mal d’argent pour faire la demande de visa là-bas…

    Peut-être nous inquiétons-nous pour rien… mais nous préférons être prévoyants et éviter de perdre plusieurs mois précieux. Si vous avez le moindre conseil ou information, je suis preneur.

    • ameliemarieintokyo

      16 janvier 2018

      Bonjour! Je crois que le plus simple est d’appeler l’immigration :). J’ai fait cette procédure en 2014, donc on est jamais à l’abris d’un changement. Il est aussi vrai que selon les bureaux de l’immigration, on peut avoir des sons de cloches différents. Ils sont réputés pour être plus sévères sur Tokyo. Pour information, mieux vaut regarder le site en japonais car malheureusement la partie anglophone ne contient clairement pas tous les documents demandés. En tout cas, pas de panique, je suis sûre que cela va aller!

    • greatmazingerz

      6 mars 2018

      J’ai pu faire la demande sans. Mais le papier est nécessaire pour l’acceptation final du dossier. Donc mon dossier est en attente et je risque l’expulsion à cause d’une administration française extrêmement lente (coté japonais ça à pris 2 jour coté français il demande 1 mois et demi … on se fou vraiment de nous)

  6. Répondre

    Maume

    17 août 2017

    Bonjour ma compagne est japonaise et ont souhaite vivre ensemble au Japon j’avoue avoir quelque lacune pour apprendre le japonais aurait tu quelque conseil ? Si possible skype hecte lion (ville Forbach ces préciser dessus)

  7. Répondre

    coraliekolb

    31 mai 2017

    Merci de ton message

    malheureusement j’ai bien fait de m’inquiéter car ils ont oublie de me prévenir qu’il manquait un truc enfin quels voulaient un autre papier en plus du coup mon visa n’avançait pas et je ne le savais pas.

    alors j’ai donne le papier lundi et j’ai demande si mon visa ils pouvaient se manier un peu ( j’ai demande gentiment) et ils m’ont répondu qu’ils savent pas le temps que ça va prendre et ça m’énerve car mon mariage en France approche ( dans un mois) et je stresse beaucoup et je suis en colère qu’ils ne m’aient pas prévenu du soucis alors que d’habitude on est toujours prévenu en cas de soucis. En gros je serait pas aller j’attendrais encore un visa qui ne se fait pas…

    Maintenant ils m’ont dit c’est bon les papiers alors j’espere qu’ils se magnent

    • ameliemarieintokyo

      2 juin 2017

      J’espère que vous allez avoir votre réponse rapidement! Ne vous inquiétez pas trop!

  8. Répondre

    Coralie

    25 mai 2017

    Bonjour

    MErci De TA réponse je stresse beaucoup car le 6 juillet je fête mon mariage en France Mais si j’ai pas le visa à temps je peux pas sortir du territoire donc je stresse vraiment.

    J’ai absolument aucune nouvelles …

    Est ce que tu est allé les voir pour savoir qu’ils tavaient oubliée ?

    Je vais les voir demain au cas où pour Bien leur faire comprendre que dans mon cas Il faut que ca avance quoi …

    • ameliemarieintokyo

      25 mai 2017

      Il ne faut vraiment pas t’inquiéter! Je n’y suis pas allée, j’ai simplement passé un coup de téléphone.
      Tokyo étant toujours bondée, effectivement, mon dossier – validée – avait été mis de côté (la carte est arrivée le lendemain de mon appel). Depuis que je vais au bureau de Tachikawa, plus petit, le renouvellement de mon dossier se fait en 2/3 semaines environ. Je ne pense vraiment pas que ton dossier prenne autant de temps ^^.

    • Coralie

      27 mai 2017

      Bonjour

      MErci De TA réponse !

      Hey Ben figure toi que pour le coup Jai bien fait De m’en inquiéter CAr quand je suis allée voir j’ai appris que mon visa était en stand-by à cause d’un papier qu’ils voulaient en plus Mais ils m’ont pas prévenus

      En gros la dernière fois ils m’ont dit que comme un des papiers on l’aura que en juillet on pouvait donner deux autres papiers, ce qu’on a fait, Mais apparement ça suffisait encore pas pour eux ils demandent un autre papier encore Mais si j’étais pas allee je n’en saurais rien !

      Je suis super en colère contre eux cAr si j’avais pas ete j’aurais été dans la Merde, Tout ca parce que deja entre eux y’a pas de communication Mais aussi envers moi yen a eu aucune !

      Donc si faut s’inquiéter vaut mieux avec l’immigration.

  9. Répondre

    Kolb Coralie

    19 mai 2017

    Bonjour

    MErci pour cet article très intéressant… Mais dis donc à tokyo ca a l’ai toujours très strict. Je me suis mariée le 1er Mai à Kobe Et à Kobé ils demandent pas la copie d’acte de mariage dans l’état civil, j’ai déposé mon dossier le 9 mai Et j’attend maintenant le visa … je stresseeee Mais cest ma nature de stresser quoi…

    Tu l’as vraiment reçu en 1 mois ? Je connais des gens ca prend une semaine et d’autres plus je sais pas dans quels critères cest basé ou si cest au nombre de demande que ca prend Du temps …?!

    • ameliemarieintokyo

      25 mai 2017

      Bonjour! L’administration, c’est toujours un mystère! Une amie l’a eu très vite, moi ça a mis beaucoup de temps (39 jours pour être exacte, mais ils m’avaient oubliée ahahah!). Félicitations! ^^

  10. Répondre

    Jonasan

    10 mai 2017

    Salut merci beaucoup pour cet article venant me marier le 24 aril je vais bientôt faire la demande.

    Juste une question si possible :

    La copie de l’acte de mariage dans l’état civil français est vraiment obligatoire ?
    J’ai entendu dire que c’est super long a avoir (plus d’un mois) et un de mes amis m’as dit que quand il a fait la demande du visa conjoint il n’avait pas ce papier et ça a marché quand même.

    Merci si vous pouvez me die quoi

  11. Répondre

    twostepsfromjapan

    6 mars 2016

    Merci pour cet article, je suis en train de me battre avec toute la paperasse pour faire ma demande de visa de conjoint aussi, et ça fait plaisir de trouver un témoignage détaillé !

  12. Répondre

    Texier Ludovic

    25 février 2016

    Merci beaucoup pour ce témoignage interessant ! Je suis mari d’une Japonaise originaire de Tokyo ,et père d’une petite Japonaise de 3 ans , nous vivons en France , mais j’envisage un jour (du moins c’est un doux rêve que je caresse depuis tout jeune !) de m’y installer avec ma petite famille, mais je sais que la tâche ne sera pas simple ! (tout comme toi je suis fan des documents à remplir , j’ai l’impression de passer un examens à chaque fois ^^ ) mais bon , il faut tout faire pour y réeussir , pour ma part , j’ai même lorgner du coté de chez Tepco , sachant qu’ils on du mal à recruter , en me disant que cela serait un « sacrifice » utile pour le Japon , et qui faciliterai l’obtension d’un visa de conjoint, mais malheureusement ..;bref c’est encore un tout autre sujet,, pour le momentmon emploi est ici , mais les années passent si vite ! (mon épouse dispose de m’équivalent d’un « Master » obtenu à Waseda , j’espère que cela sera un plus , et qu’elle pourra trouver un emploi , car le coté « financier » est très présent dans le dossier à fournir visiblement !) En tout cas , j’espère que tu vas obtenir ce précieux visa , cela fait plaisir de voir des compatriotes réeussir leur rêve !!! 🙂

    • ameliemarieintokyo

      6 mars 2016

      Désolée de mon retard mais merci beaucoup du passage et bon courage pour cette épreuve! Migration pas facile mais pas impossible 😉

  13. Répondre

    Chloe

    7 février 2016

    Super article, qui va bien m’aider dans mes démarches. Merci beaucoup 🙂
    Petite question -sans doute stupide, mais bon- , la demande s’effectuant sur place au Japon, la lettre à l’officier (comme quoi on a l’honneur de demander un visa épouse) doit être traduite en japonais du coup ?

  14. Répondre

    liochandayo

    10 août 2014

    Haha, très bon article, j’aime bien le côté « maison qui rend fou »…
    Je suis surpris, cependant : j’étais persuadé que le working holiday n’était pas transformable, et qu’il fallait absolument retourner dans son pays pour demander un visa plus pérenne… Comme quoi, j’ai été mal renseigné (à dessein ?…)
    Quoi qu’il en soit, je croise les doigts pour vous, et je garde cet article en mémoire (sait-on jamais…)

    • Amélie-Marie

      10 août 2014

      J’avoue que la complétion du dossier nous a fait péter un boulon. Faut avoir des nerfs d’acier quand tu réalises que t’as pas bien rempli la case 29 et que tu dois réimprimer, remplir à nouveau et signer. Tu as été mal renseigné mais c’est sans doute en raison d’une obscurité volontaire administrative. De ce que j’ai pu voir, tu peux passer de n’importe quel statut à un autre sans jamais retourner au pays. Ce qui est très avantageux car (nonobstant le billet d’avion) tu as beaucoup moins de documents a fournir. Mais il est possible qu’avant la réforme de la alien card en residence card, les règles aient été ainsi et la simplification ne soit pas encore bien comprise. Sur le site PVT j’ai lu une histoire épouvantable, d’une personne ayant eu son visa, puis ayant perdu le passeport. Il a appelé au Japon (plusieurs fois), l’ambassade en France (plusieurs fois). On lui a répété que rien n’était faisable (un WHV n’est édité qu’une fois). Arrivé au Japon en touriste (espérant un geste de l’immigration sur place), on lui a dit que l’ambassade aurait dû lui faire un duplicata… Mais puisqu’il est entré au Japon sans, c’était… Perdu. Bonjour la communication intra administrative !

  15. Répondre

    Béné

    8 août 2014

    Merci pour cet article. Ca va sûrement me servir un jour alors je garde tout ça au chaud 🙂

    • Amélie-Marie

      9 août 2014

      Ravie si ça peut être utile. J’en ai bavé (mais c’est en partie parce que je stresse énormément) pour remplir les papiers. Le problème nous concernant est notre statut atypique, avec moi en prof particulier (gagnant des clopinettes) et le Nippon ayant quitté son travail pour aller en master… Ils sont très attentifs au « projet » notamment financier, que le couple présente.

  16. Répondre

    Bulle

    8 août 2014

    Un vrai parcours du combattant effectivement. J’ai effectué la même démarche mais pour la France. Par contre, j’avoue avoir été chanceuse, je suis tombée sur un agent assez sympa. On n’a pas été harcelés de questions non plus. bref, bon courage. L’administration est toujours pénible…

    • Amélie-Marie

      9 août 2014

      Merci de ton retour. J’ai toujours envisagé la France comme « pire » (ayant fait un stage auprès d’un avocat spécialisé en droit des étrangers, j’ai été même horrifiée des méthode administratives). Donc bravo pour le parcours inverse !

  17. Répondre

    misstallula

    8 août 2014

    Je croise les doigts pour toi, mais ton dossier a l’air en béton donc ça devrait le faire 😉

    • Amélie-Marie

      9 août 2014

      Merci je croise tous les doigts que je peux ! Je ne sais pas s’il est béton mais il devrait au moins être complet x).

  18. Répondre

    ladyelle134

    7 août 2014

    Bravo pour ta ténacité sur ce parcours qui semble bien pénible ! Je te souhaite une réponse positive aussi vite que possible 🙂

    • Amélie-Marie

      9 août 2014

      Merci beaucoup ! J’avoue avoir eu des moments de découragements à la lecture des cases à remplir…

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.