Parfois, un café qui a l'air parfaitement normal en a seulement l'apparence. Alors même que vous faites vos premiers pas, les lieux ne vous inspire qu'une chose, le doute, voir partir en courant. Cela résume bien mon expérience au café Nennekoya.

Si vous n’avez pas froid aux yeux, ni d’allergies au chat ou à la poussière, le café Nennekoya peut être un défi à relever lors de votre visite du quartier Yanaka. Dans l’ensemble, la nourriture était correcte et l’atmosphère totalement déjantée des lieux assez extraordinaire. Néanmoins, il nous a fallu endurer un service un poil (de chat) agressif, l’odeur entêtante de l’encens et enfin, les chats croulants de la boutique tentant de manger dans nos assiettes.

Ce café et moi, c’est une longue histoire

Je me promène très souvent du côté de Yanaka, un vieux quartier de Tokyo que j’affectionne particulièrement. Un jour, alors que je cherchais un café, je suis tombée sur Nennekoya. Malheureusement l’établissement était fermé. Je m’étais alors promis d’y revenir, enchantée par sa décoration extérieure et l’atmosphère tranquille qu’il dégageait. Ce jour là, j’aurais peut-être mieux fait de me casser une jambe.

Cette année, alors que ma famille était en visite et que, las d’avoir marché plusieurs heures, nous cherchions un coin où nous restaurer, je me suis rappelée le café Nennekoya. Encore une fois, j’aurais peut-être mieux fait de choper le tétanos. Cependant, c’est avec enthousiasme que j’ai entraîné mes proches dans cette drôle d’antre. Un véritable temple dédié aux félins.

café nennekoya

Une décoration… Chargée

En fait, la façade aurait dû me mettre la puce à l’oreille, mais j’ai foncé les yeux fermés. Oups ! Le café est au rez-de-chaussée d’une petite maison étroite, assez vieille avec plusieurs étages. L’entrée est un peu biscornue, puis vient une petite pièce et un couloir très peu éclairés. Alors que je retirais mes chaussures pour enfiler les chaussons, mes yeux s’habituèrent à la pénombre. Avais-je fait une erreur ? J’étais à deux doigts de faire marche arrière, mais déjà la propriétaire des lieux me demandait le nombre de personne et m’indiquait le chemin pour nous rendre dans la pièce principale du café. Tant pis, quand il faut y aller, il faut y aller.

café nennekoya

Vous le savez peut-être, mais j’apprécie grandement le minimalisme. Bon, je ne suis pas contre un peu de décoration, voire un intérieur original. Néanmoins, il existe des limites au nombre de babioles que l’on peut accumuler au mètre carré. Je suffoquais. La pièce sentait très fort la poussière, le vieux chat, la pisse de chat et par dessus tout, l’encens. D’ailleurs dès que la propriétaire eut le dos tourné, je pris le baton d’encens pour l’éteindre. On était à deux doigts de tourner de l’oeil, déjà bien sonné par l’ambiance bizarre du café Nennekoya.

café nennekoya

La devise des lieux ? « Bienvenue dans un autre monde« . Ça, c’est le moins qu’on puisse dire ! Et il faut dire que ce café est tellement étrange et unique qu’il s’est créé une petite célébrité. Ce que la propriétaire ne manque pas de montrer. En effet, elle a enregistré les divers reportages filmés à son sujet, qu’elle diffuse en boucle sur un écran de l’entrée, très fière.

Le menu du café Nennekoya

Alors que la carte n’est guère longue, la tarification est un peu compliquée. En effet, plusieurs formules peu claires sont proposées et la propriétaire ne manque pas d’insister pour que vous optiez pour la plus coûteuse. Vous trouverez au choix du curry, un plat mijoté avec du riz, des spaghettis à la napolitaine et nouveauté de saison, des ramens. En boisson, rien de fracassant non plus avec le classique thé, café et jus. Des desserts japonais sont aussi à la carte, mais rien d’extraordinaire.

Enfin, la petite particularité est que la maison vend des manju, des petits gateaux traditionnels, en forme de tête de chat. La propriétaire vous dira donc que « si vous prenez telle formule », vous recevrez gratuitement ces petits gateaux en souvenir. Là où le bât blesse, c’est que c’est loin d’être gratuit, puisque le prix du set augmente… ! J’ai trouvé les plats carrément chers pour ce qu’ils sont. Comptez au moins 1,500 yen par personne.

Lors de notre visite, nous avons tous sagement opté pour le curry – un plat qui nous semblait relativement sûr. Bonne stratégie. Néanmoins si le plat était relativement bon, nous n’étions pas très à l’aise pour le manger à cause…

… Des chats pour le moins envahissants !

J’adore les chats. Je leur voue un culte depuis toute petite et je m’arrête pour la moindre boule de poil que je croise dans la rue. Cependant, là aussi j’estime avoir mes limites. Nous mangions dans une pièce en tatami, c’était à dire que nous étions assises à même le sol avec des tables basses. Les vieux matous de la maison, menaçant de passer l’arme à gauche d’un moment à l’autre, nous ont été amenés manu militari pour des présentations. Ils sont restés ensuite dans la pièce. Oui, mais voilà, ces matous sont les rois de la maisonnée ! Il fallait presque se battre et les repousser pour qu’ils ne montent pas sur la table. Ils tentaient de manger dans nos assiettes et de boire dans nos verres. Bonjour l’hygiène. Sans compter que l’odeur des lieux a de quoi écoeurer un peu.

D’ailleurs, la passion de la propriétaire pour ses chats et les chats en général est réellement touchante (ou flippante, c’est selon). Toute sa vie, son énergie et ses occupations leur sont dédiées. Elle dessine et peint des chats – elle se déclare être une artiste, et accumule tout ce qui peut faire référence aux félidés. C’est le dévouement d’une vie.

Finalement, je suis partagée et je ne saurai trop vous le conseiller ou non. À vous de voir si vous avez envie de pousser les portes de Nennekoya pour une petite heure dans un univers vraiment étrange.

Cafe Nennekoya

Ouvert de 11h30 à 18h00 le lundi, mardi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche.

Fermé le mercredi.

 

Facebook

Site internet

Psssst, quand je vous dis que ce café est étrange…

En parallèle de son business de café, le compagnon de la propriétaire offre aux personnes désireuses la possibilité de leur dire la bonne aventure…  avec le tarot ! Trois options sont offertes : par email, par YouTube ou filmée quelque part dans Yanaka.

RELATED POSTS

Partagez vos impressions, idées et expériences avec moi :)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.